Accueil Lifestyle La 56e édition du Prix Culinaire International « Le Taittinger » est remportée par le chef...

La 56e édition du Prix Culinaire International « Le Taittinger » est remportée par le chef Louis Dupuy-Roudel (Persona à Stockholm)

Vitalie Taittinger présidente de la Maison Taittinger, Louis Dupuy-Roudel et Eric Frechon ©Gildas Boclé

Depuis plus de cinq décennies, le Prix Culinaire International « Le Taittinger' » a été le théâtre de l’émergence des plus grands chefs français et étrangers. Des noms illustres tels que Régis Marcon, Michel Roth, Joël Robuchon, Tom Meyer, Kenichiro Sekiya, et Jonathan Zandbergen y ont brillé au fil des ans. Cependant, en 2019, ce concours a pris un virage décisif en mettant en avant un produit unique, laissant aux candidats une liberté totale dans sa création. Une règle immuable demeure cependant : un seul candidat par pays peut accéder à la Finale Internationale, représentant ainsi son pays et sa culture culinaire.

Cette année, les neuf participants sélectionnés pour la Finale Internationale représentaient les États-Unis, l’Allemagne, la Belgique, le Japon, la Suède, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Suisse, et la France. Ils se sont tous qualifiés en élaborant des recettes créatives à base de « lieu jaune et deux homards », un thème imposé par le comité d’organisation composé de grands chefs étoilés.

L’interprétation du lieu jaune et deux homards@Jean-Blaise Hall

 

Ce choix de thème universel a été fait pour mettre en avant le caractère polyvalent du lieu jaune et des homards, des produits présents dans toutes les régions du monde. En cuisine, le homard peut être apprécié chaud ou froid, offrant aux candidats un large éventail de possibilités créatives. Le sujet pour la recette libre de chaque participant a été révélé la veille de la finale, leur permettant de laisser libre cours à leur imagination, à leur culture, et à leurs inspirations pour créer un plat qui reflète leur personnalité. il fallait également briller dans la seconde épreuve : la « recette imposée ». Cette épreuve a été dévoilée aux candidats la veille au soir de la finale, leur laissant une nuit pour imaginer un dessert sucré répondant à l’intitulé « le chou pour 8 personnes ».

Le choux pour 8 personnes @Jean-Blaise Hall

Finalement, c’est le chef suédois Louis Dupuy-Roudel (Persona à Stockholm) qui a su relever le défi des deux épreuve et l’a propulsé vers la victoire du Prix Culinaire International ‘Le Taittinger’. Il a été suivi de près par Kevin Vaubourg du Beau Rivage Palace à Lausanne, détenteur de 2 étoiles au guide Michelin, qui s’est classé à la deuxième place. La troisième place est revenue à Paul Guenot de Ma Langue Sourit à Moutfort, également détenteur de 2 étoiles au guide Michelin, représentant la Belgique.

Avant qu’il intégre le fond de dotation Ars Nova (lire ici) , ce Prix Culinaire International « Le Taittinger » restera gravée dans les mémoires comme une célébration de la créativité culinaire internationale, mettant en lumière le talent et la passion des chefs venant des quatre coins du monde.


Soutenez La Champagne de Sophie Claeys !