Une brève pour mettre en valeur un papier sous forme de bilan dans les pages viti de l‘Est-Eclair et l’Union réalisé par Yann Tourbe sur le bilan des bio en Champagne : Il y aura bientôt officiellement plus de mille hectares de vignes bio en Champagne. Elles y sont sans doute même déjà, puisque les chiffres les plus récents dont on dispose sont ceux de 2018, et qu’en 2018, on comptait 923 hectares de vignes certifiées ou en conversion, pour 204 domaines engagés. Or, on sait qu’une cinquantaine de domaines supplémentaires ont entamé leur conversion vers la viticulture biologique en 2019. (…). Certes le vignoble le plus septentrional de France ( mais pas d’Europe, loin de là) continue de faire figure de parent pauvre de la viticulture biologique en France mais la dynamique est réelle. De 2016 à 2017, les surfaces de vignes bio ont progressé de 25%; de 2017 à 2018, elle ont progressé de 38% (lire l’article dans son entier  ici)

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.