Le champagne et le Général  » Paf Paf « 

Le jeu du Général Paf Paf pour la nuit de la Saint-Sylvestre ?

Ce soir, c’est réveillon ! Sur cet article posté à quelques heures de la Saint-Sylvestre, je vais évoquer un peu ma vie privée. Pas de révélations scabreuses, juste une situation pour amener mon sujet « le général Paf Paf ». Il y a une vingtaine d’années, je me suis mariée un 31 décembre avec un homme exceptionnel (…il lit le blog !). Depuis j’organise une soirée tous les …31 décembre pour célébrer cette union. Une réunion de bons amis autour de jolis flacons et de mets alléchants, bref, un bon moment. Cette soirée à l’instar d’autres de ce type comporte un jeu voire plusieurs. Faut-il encore trouver le bon ? Je zappe sur le jeu de la vérité ou les « qui suis-je’ , mais je me suis souvenu d’avoir lu une anecdote dans l’anthologie du Colonel Bonal à propos « d’un général » : le « général Paf Paf » . Il s’agit d’un jeu d’origine américaine qui remonte aux années de la prohibition où dans les speakeasy le champagne coulait à flot dont l’écrivain Michel Georges-Michel fait référence. « On est au bar. Tout à coup, une jeune dame se lève, prend son verre et dit : « I drink to General Paf », et elle choisit quelqu’un pour boire avec elle. Alors, ensemble, elle et son partner lèvent leur verre, tenu entre le pouce et l’index, et disent : « I drink to General Paf ». Ils boivent une gorgée, font un clignement d’yeux, posent leur verre, et avec l’index de chaque main donnent un coup sur leur front, un coup sur leur joue, un coup sur leur menton, un coup sous la table, un coup sur leur genou, un coup sur le bout de leur pied, puis font une révérence. Cela exécuté, ils reprennent leur verre, cette fois avec deux doigts, et disent : « I drink to General Pafpaf ». Ils boivent deux gorgées, posent leur verre en frappant deux fois la table après avoir fait deux clignements d’yeux et avec deux doigts, tapent deux fois le front, etc. Après quoi ils reprennent le verre avec trois doigts disent : « I drink to General Pafpafpaf ». Ils boivent trois gorgées, font trois clignements d’yeux, etc. Si l’un des joueurs se trompe, il doit tout recommencer.  »    Paf, paf, paf, paf, paf…Boum !* A priori ce jeu a fait des « petits » au fil de l’histoire, dans le monde et malheureusement, pas seulement avec du champagne. Et comme je ne sais pas faire la révérence, je pense que je vais plutôt organiser un « time up » !

Sur cette dernière anecdote de l’année 2018, que des bulles pétillantes, de la poussière d’étoiles et la lumières des bougies de cette soirée du nouvel an éclaire 2019 avec espoirs, joies et rires. Bonne année.

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération »

Répondre 

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire