Le dépérissement de la vigne au prochain Rendez-vous de Bacchus

Le dernier Rendez-vous de Bacchus de l’année 2019, organisé par l’Institut Georges Chappaz de la vigne et du vin en Champagne (URCA), sera consacré au dépérissement de la vigne.  Florence Fontaine, spécialiste des maladies du bois de la vigne et Jean-Marie Barillère, qui préside le Conseil de Surveillance du dépérissement de la vigne, au sein du Comité National Interprofessionnel des Vin de France, dont il est élu président depuis 2014, viendront apporter leurs éclairages sur le dépérissement de la vigne. Au sein du CNIV, le dépérissement de la vigne, est un programme pluridisciplinaire, global, où les causes responsables de la mort du pied de vigne sont analysées ou recherchés. Ce programme associe des programmes de recherches, d’expérimentations et de vulgarisation des avancées techniques afin de retarder cette mort. Le nombre de programmes lancés est important, autant sur les pathogènes, que sur le sol et sa vie, sur la plante elle-même aussi.

En effet, dans le cas des maladies du bois de la vigne, les responsables sont des champignons qui sont multiples et complexes. Il en résulte plusieurs maladies avec différentes formes d’expression foliaire associées à des nécroses dans le bois de la vigne. Le tout se traduit par des pertes de rendements et de qualité, puis au final la mort du cep. L’expression de ces maladies est fluctuante d’une année sur l’autre et est liée aux cépages, aux pratiques culturales et à l’environnement. Actuellement, des stratégies de lutte plus ou moins efficaces sont à disposition et des travaux de recherche pour les améliorer sont encore en cours.

Mardi 3 décembre au Clos Le Clos, bar à vin, 25 rue du Temple, Reims. Réservation obligatoire en ligne  ICI

 

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.