C’est au mois de juillet prochain que l’ODG Champagne (Organisme de Défense et de Gestion des appellations Champagne et Coteaux Champenois), devra rendre son accord ou pas sur les plantations de vignes semi-larges (VSL) en Champagne. Ce dossier remonte à… longtemps.  Social, économique, environnemental, ce dossier VSL ne laisse personne indifférent avec son fort impact […]
Cet article n'est disponible qu'aux membres : connectez-vous à votre compte
SI vous n'êtes pas encore membre, cliquez ici

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.