Le résultat opérationnel du premier semestre du groupe Vranken-Pommery Monopole a plus que doublé à 4,7 M€ et ce, en l’absence de la quote-part des résultats de Listel SAS qui était mis en équivalence en 2017.Le chiffre d’affaires consolidé du premier semestre 2018 s’établit à 94,8M€, en retrait de 6,5%. Il est la conséquence de l’arrêt de la commercialisation de Listel et du report au second semestre des ventes interprofessionnelles. Hors ces impacts, l’activité commerciale récurrente du groupe a été très soutenue et a généré un chiffre d’affaires en hausse de 6,3%.

Les filiales étrangères et le commerce export ont progressé de manière significative sur les derniers exercices pour dépasser au premier semestre 2018 les ventes en France et représenter 51,2% des ventes du groupe.

Le résultat opérationnel courant du groupe s’établit à 5,9M€, en hausse de 83%. Le Groupe mène parallèlement une politique de charges d’exploitation maîtrisées, comme en atteste la renégociation des engagements sociaux qui a entraîné la reprise de 2,3 M€ de provisions au cours du premier semestre 2018.

Le résultat net progresse de 11% à -3,9M€, négatif compte tenu de la grande saisonnalité des ventes de Champagne. Les deux tiers sont réalisés au second semestre. Le nouvel emprunt obligataire de 50 M€, émis le 30 juillet dernier, avec une maturité de 7 ans, sans clause de step up, a permis à Vranken-Pommery Monopole de sécuriser sa dette en allongeant sa maturité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.