Vignes, économie et social, les vignerons et les maisons de Champagne veulent contribuer à “l’effort de guerre”

Vignes, économie et social, les vignerons et les maisons de Champagne veulent contribuer à “l’effort de guerre”

Un communiqué vient d’être publié par l‘interprofession champenoise, : devant la gravité de la situation sanitaire, et en lien avec l’autorité préfectorale, les vignerons et les maisons de Champagne contribuent à l’effort de guerre en poursuivant les deux objectifs assignés par le gouvernement : l’éradication du virus en limitant drastiquement les flux et la poursuite de l’activité économique lorsqu’elle est indispensable et compatible avec le respect des mesures « barrière ».  En particulier sur les travaux de la vigne en cette période végétative cruciale se poursuivent, ainsi que les opérations de tirage en caves. “ces deux activités ont été identifiées comme indispensables à la sécurisation de la prochaine vendange sans laquelle il n’y aurait évidemment aucune perspective de reprise”.

D’autres activités seront maintenues, selon l’appréciation des vignerons et des maisons, dès lors que les mesures « barrière » peuvent être rigoureusement respectées. Toute évolution de la situation sanitaire et des mesures gouvernementales est susceptible d’entraîner des modifications. L’accueil du public dans les circuits de visite et les lieux de réception est interrompu.

L’ensemble de la filière Champagne mettra en œuvre les mesures de soutien aux entreprises décidées par le gouvernement pour traverser la crise. En particulier, le soutien des banques devra permettre d’assurer le paiement aux partenaires vignerons de l’échéance raisins du 5 juin. De la même manière, les dispositifs d’accompagnement des salariés seront actionnés. La filière Champagne devra aussi réfléchir, en concertation et en responsabilité avec les représentants des organisations syndicales représentatives, à une adaptation temporaire des dispositifs conventionnels applicables à la Champagne afin de permettre la gestion de cette situation sociale inédite et exceptionnelle sans impacter les finances publiques.

Les vignerons et les maisons de Champagne demeurent en contact permanent des autorités et de leurs ressortissants pour prendre toutes les dispositions de nature à préserver la filière et, le moment venu, à accompagner la reprise.

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.