L’intersyndicale CGT du Champagne a décidé de se rassembler jeudi à 10 heures à Reims.  

Pour l’intersyndicale, il faut stopper la sous-traitance des métiers du champagne. ” 72 millions d’euros sont consacrés à la sous-traitante par nos employeurs ” affirme Patrick Leroy, secrétaire général de l’intersyndicale, ” ces millions représentent 1 000 emplois. Ces derniers peuvent être considérés comme des CDI temps plein qui sortent du champ d’application de la convention collective. Ils sont ainsi transférés, pour la plupart en CDD,  vers la sous-traitance et engendrent la précarité, la dégradation des conditions de travail, la sécurité et le niveau des rémunérations.”  Si Patrick Leroy dénonce les employeurs du Champagne en mettant en exergue points sociaux en matière de santé, de sécurité ou de rémunérations et autres avantages conventionnels, il affirme : “aujourd’hui, nous observons que l’aspect qualitatif est négligé et que la traçabilité sort des contrôles internes de nos entreprises, mais force est de constater qu’un emploi sur quatre est sous-traité, soit 25% de l’effectif total de la branche champagne ( environ 4 000 salariés”.. Pour manifester ce mécontentement, le rassemblement des salariés aura lieu le 28 février devant l’entrepôt des transports Caillots à Reims.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.