C’est la saison des vins clairs 2018, dégustation chez Lanson avec le chef de caves, Hervé Dantan

Dégustation de vins clairs dans la sérénité par Hervé Dantan, chef de caves du champagne Lanson.
Dégustation de vins clairs dans la sérénité par Hervé Dantan, chef de caves du champagne Lanson.

C’est la saison des dégustations des vins clairs. On attend beaucoup (peut-être un peu trop) des vins issus de la vendange 2018. Premier rendez-vous au champagne Lanson avec le chef de caves, Hervé Dantan.

Je vais vous la faire courte ! Avec cette vendange exceptionnelle, quasi historique, chacun en Champagne a légèrement fantasmé sur les vins qui en découleraient. Au mois de décembre lors des premières dégustations, certains ont fait part d’une (très) légère déception. Oui, les pinots noirs et les meuniers sont superbes, certains chardonnays un peu en deçà.   De quoi se dire que ça pinaille un peu, surtout après l’année 2017 !

Autour de cinq crus de chardonnays, quatre de pinots noirs et meuniers ainsi que les assemblages du Black Label et (la cuvée phare de la maison Lanson) et du Black Label Rosé, Hervé Dantan, se dit très satisfait. On veut bien le croire. Commençons par un chardonnay de Montgueux ( Que serait un assemblage en Champagne sans une touche de Montgueux !) d’une extrême finesse, puis un autre de Bassuet (Coteaux Vitryat  dont est originaire Hervé Dantan), superbe, très sophistiqué, le Trépail apparaît plus solide et crayeux rejoint par un Villers-Marmery apportant des touches minérales. Quant au Mesnil-sur-Oger, il semble un peu plus fermé, selon Hervé Dantan, « il est sur la fleur blanche, mais il faudra attendre qu’il s’ouvre. C’est un grand vin de réserve « .  Le meunier de Fleury-la-Rivère posséde une jolie bouche fruitée avec un nez très aromatique. Les pinots noirs de Mareuil-sur-Aÿ, Chigny-les-Roses et de Verzenay sont effectivement exceptionnels, opulents, aromatiques, fruités.

Dans la sérénité

Passons aux deux assemblages.Comme il est de tradition, la recette historique du Black Label est composé des trois cépages champenois, soit 50% de pinots noirs, 35% de chardonnays et 15 %meuniers avec 35%de vins de réserve dont la fermentation malolactique a été faite pour une partie. Depuis près de quatre ans, le chef de caves de Lanson joue avec une palette de vins offrant près de cent crus différents, pour l’homme de l’art, « l’assemblage des vins n’est jamais un exercice simple, mais il est évident que l’année 2018 se fera là dans la sérénité.  » . Léger, vif et fruité, le résultat  est à la hauteur de ses espérances. A noter que le premier Black Label élaboré par Hervé Dantan en solo sera commercialisé cette année.

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire