Après la vodka de chardonnays de Champagne, la marque By Veuve Capet sort son Ratafia

Après la vodka Veuve Capet, Timothée Duguit veut créer sa marque d’alcools et spiritueux By Veuve Capet.

« Veuve Capet » quel drôle de nom pour une vodka ?La vodka est le produit distillé le plus consommé au monde: environ quatre milliards et demi de litres par an (en comparaison, le cognac se situe à environ 138 millions de litres par an).  Bref, si j’en parle évidemment, c’est pour  évoquer une (voire la seule) vodka champenoise. La fameuse Veuve Capet à base de chardonnays de Champagne (38 °).Pour Timothée Duguit à l’initiative de la vodka Veuve Capet, lancée il y quatre ans, ce nom est  presque un hommage, une évidence, une coquetterie, une impertinence paraphrasant  la Reine de France :  » « J’ai tout vu, j’ai tout su, et j’ai tout oublié » imprimée sur le coffret de la bouteille.  Après avoir passé deux ans en Pologne (une des patries de la vodka), le président de Duguit Technologie (ex Champagel) à Epernay (qui vient de racheter BEDI en Bourgogne lire ici ),  est attiré par le milieu du vin et des spiritueux. Timothée Duguit trouve le produit intéressant  pour le développer sur les terres champenoises. et décide de lever des fonds pour le lancer ( des amis, de la famille, un fond régional financier et la distillerie Goyard).  L’élaboration se fera avec des chardonnays issus de la Côte des Blancs. Bien sûr l’aval du Comité Champagne a été nécessaire pour valider le projet.

75% à l’export

Pourquoi la Veuve Capet ?  » Il fallait trouver un nom à part,  insolite, qui résonne sur  Reims ville des sacres, et donc par extension la royauté » précise Timothée Duguit. Avec une production de 10 000 flacons, la vodka reçoit un bel accueil en 2016.  Elle est désormais répertoriée dans 400 points de ventes en France plutôt haut de gamme, mais réalise surtout 75% à l’export à qui le produit est surtout destiné. Histoire de France et alcool fort, les Japonais en sont friands. Mais Timothée Duguit ne veut pas s’arrêter là. Il vient tout juste de créer son ratafia. Avec la jolie coopérative du Mesnil-sur-Oger, il a de nouveau travaillé avec des chardonnays de la Côte des blancs élevés en fûts de chêne. Son  « Ratafia By Veuve Capet ». car à moyen terme, Timothée Duguit veut créer sa marque. D’autres alcools et spiritueux  « By Veuve Capet » sont déjà en projet.

Le Ratafia By Veuve Capet vient tout juste de sortir de la Coopérative du Mesnil-sur-Oger.

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.