Avec David Shrigley à Reims, Ruinart lance son artiste de l’année, so british !

Le champagne Ruinart et la création artistique, c’est une histoire d’amour qui date :  déjà en 1896, la maison commande à l’artiste tchèque Alphonse Mucha de créer une affiche pour vanter son produit.  Depuis quelques années, la maison choisit son “artiste de l’année” qui expose ainsi sa vison de la marque à l’instar de Vik Muniz, Liu Bolin, Jaume Plensa et Erwin Olaf. Pour 2020, c’est l’artiste britannique David Shrigley qui a été choisi.  Avec  ses illustrations associées à des phrases simplistes mais justes, sa signature décalée apporte une note d’humour à la  maison Ruinart.

Présenté hier soir à Reims à la presse lifestyle et spécialisée art, David Shrigley est un archétype britannique. Dégingandé, drôle et adorable, il explique ainsi que « Cette collaboration m’a donné l’occasion d’apprendre quelque chose sur le processus complexe de fabrication du champagne “. Ainsi David Shrigley a parcouru les vignobles, exploré les caves et découvert le monde champenois pour mieux comprendre son savoir-faire.

Les œuvres commandées par la maison Ruinart seront exposées dans des foires d’ art à travers le monde tout au long de l’année à venir. Ruinart est partenaire de plus de 34 grandes foires d’art à travers le monde au cours de 2020.

Frédéric Dufour, président de Ruinart, David Shrigley, Alexandre Gauthier (chef cuisinier) et Frédéric Panaiotis (chef de caves de la maison Ruinart)

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.