photo (Lanson-BCC

Selon un communiqué, le groupe Lanson-BCC enregistre pour l’exercice 2019 un chiffre d’affaires consolidé de 250,29 M€ – 9,8 %. En faisant abstraction de la filiale de courtage, dont l’activité est traditionnellement fluctuante, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’élève à 246,16 M€,- 9,5 %. Le communiqué met en avant les premières estimations du CIVC (le marché global des vins de Champagne a diminué en volume de – 1,6 % en 2019 à 297,4 millions de bouteilles expédiées ; mais de façon contrastée selon les destinations : – 4 % en France, + 1 % en Europe, + 0,4 % vers le reste du Monde) pour expliquer le contexte  «  si nos maisons les plus exportatrices et servant les clientèles traditionnelles ont obtenu des performances honorables, les deux maisons du Groupe les plus particulièrement exposées à la Grande Distribution – Chanoine Frères et surtout Maison Burtin – n’ont pu répercuter dans leurs prix de vente la hausse du prix du raisin (+ 22,6 % en cumul sur 10 ans). S’y ajoute un effet volume négatif lié à la mise en place délicate de la Loi Egalim. Les pertes enregistrées sur ce secteur d’activité GD impacteront significativement les résultats attendus au titre de l’exercice 2019. » Les facturations du 4ème trimestre représentent cette année 50 % du chiffre d’affaires consolidé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.