A la suite de nombreuses réactions, l’arrêté d’interdiction de vente d’alcool pris par le préfet de l’Aisne (lire ici), aura duré un jour. Selon le journal l’union :  ” ce mardi soir, le préfet après avoir consulté des spécialistes en addictologie notamment a pris la décision d’abroger le texte.  Alerté notamment par les services de police et de gendarmerie sur les risques particuliers en matière de violences intrafamiliales pendant la période exceptionnelle actuelle de restriction des déplacements, le préfet de l’Aisne leur a demandés d’être particulièrement vigilants et réactifs dans ce domaine. Les violences intrafamiliales étant souvent associées à une consommation excessive d’alcool, une mesure de régulation dans le département, jusqu’au 31 mars, de la vente à emporter de boissons alcoolisées avait été décidée. Néanmoins, à la suite d’échanges, en particulier avec des addictologues, sur certaines conséquences négatives possibles d’une mesure généralisée, même très temporaire, le préfet a décidé de rapporter cette disposition dans l’attente d’une évaluation plus large des mesures envisageables dans ce domaine ».

Dans quel monde vit-on ?

1 COMMENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.