L’art de recracher (hastag #recracheradorer) avec la nouvelle campagne de Vin & Société

Photo de la campagne de communication de Vin & Société

Amis à l’esprit égrillard, passez votre chemin ! Nous allons là évoquer la nouvelle campagne de Vin & Société lancée à partir d’aujourd’hui. Une campagne d’information promouvant l’art de la dégustation de vin à travers le geste de recracher, signée « Tous ceux qui recrachent mon vin l’adorent ». Le principe est simple : on recrache pour ne pas avaler. Et par extension éviter de dépasser le seuil d’alcoolémie permit par la loi. Cette campagne s’adresse  à tous novices, buveurs occasionnels ou amateurs éclairés. Toutefois le geste peut être mal compris.  Selon une enquête conduite par Vin & Société, les dégustateurs sont 85 % à ne pas connaître les techniques du geste de recracher et 50 % des personnes interrogées pensent que ne pas avaler serait synonyme de perte d’arôme et donnerait une impression d’inachevé.

Dans la représentation collective, le geste de recracher est par ailleurs souvent associé au gaspillage ou au non-respect du vigneron. Ce serait une action à la fois peu élégante et peu hygiénique. Or, contrairement aux idées reçues, recracher le vin n’est pas une offense faite au vigneron. Ce n’est pas non plus l’apanage exclusif des grands dégustateurs. Au contraire, ce geste est une première étape vers la connaissance du vin et l’apprentissage de la dégustation : regarder, sentir, goûter puis recracher pour mieux apprécier les arômes et les sensations du vin. Sans oublier, se faire plaisir.  De plus, avec le fort développement de l’œnotourisme et le succès des cours de dégustation, il est essentiel de donner des clés à ceux qui souhaitent entrer dans l’univers du vin  tout en étant responsable. Un petit seau pour cracher voire un petit verre d’eau devraient toujours accompagner une dégustation.

En contact direct avec le consommateurs, ce sont les professionnels de la filière vitivinicole qui ont impulsé cette campagne d’information  Une campagne qui  illustre l’engagement de la filière dans la promotion de la consommation responsable. Elle s’inscrit ainsi dans la contribution de la filière au Plan National de Santé Publique, axée sur deux grands engagements : favoriser la responsabilité dans la consommation de vin et contribuer à protéger les populations à risque. 

Le petit mémento qui va bien.

Selon Krystel Lepresle, déléguée générale de Vin & Société : « En matière de prévention, tous les acteurs ont un rôle à jouer. La filière met en œuvre les engagements qu’elle a annoncés. En incitant les amateurs de vin et les touristes à recracher lors de leur dégustation au caveau ou sur les salons, cette campagne promeut la consommation responsable. D’autres initiatives seront d’ailleurs lancées d’ici à la fin de l’année 2019 ».

La campagne d’information est déclinée en affiches (10 000) et mémentos (20 000) mis à disposition des interprofessions viticoles, des maisons de négoces et des vignerons. Au total, 30 000 documents seront diffusés par Vin & Société, auxquels s’ajoutent un site internet vinetsociete.fr/recracheradorer, un hastag #recracheradorer, et une vidéo explicative sur le geste de recracher à usage des réseaux sociaux. Le budget total de la campagne d’information s’élève à 100 000 euros.

 

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.