©Laurent-Perrier

Laurent-Perrier annonce une stabilité de son résultat opérationnel et une progression de son résultat net, part du Groupe, de +6,5%.

Commentant les résultats de l’exercice, Stéphane Dalyac, président du directoire, a déclaré dans un communiqué: « Dans le contexte d’un exercice 2020-2021 très affecté par la crise sanitaire COVID-19, le Groupe Laurent-Perrier a su s’adapter à cette situation inédite comme en témoignent les résultats publiés, confirmant ainsi la résilience de son modèle fondé sur sa politique de valeur. En effet, malgré une nette diminution des volumes vendus, conséquence des mesures sanitaires adoptées partout dans le monde, cette performance s’appuie sur un effet prix toujours positif, une nette progression de son taux de marge opérationnelle et une maîtrise de son cash-flow opérationnel. Dans une situation sanitaire toujours incertaine, le Groupe Laurent-Perrier réaffirme sa volonté de garder le cap de sa stratégie en s’appuyant toujours sur la qualité de ses vins de Champagne, la qualité de ses équipes, la force de ses marques et la maîtrise de sa distribution. »

Evolution du chiffre d’affaires : Sur un marché global du champagne en retrait de -16,0% en volume expédié sur la période du 1er avril 2020 au 31 mars 2021 par rapport à l’exercice précédent, le chiffre d’affaires du Groupe LaurentPerrier, relatif aux ventes de champagne, s’établit à 184,7 millions d’euros, en baisse de -20,1% à taux de change courants. Hors effet de change, il s’élève à 185,9 millions d’euros. La nette diminution de -25,4% des volumes de champagne vendus par le Groupe, conséquence des mesures sanitaires adoptées dans le monde, parmi lesquelles figurent la fermeture des activités d’hôtellerie, de restauration et la très forte limitation du trafic aérien mondial, a été limitée en chiffre d’affaires par un effet prix/mix de +5,8%, porté par la force de ses marques et la qualité de ses champagnes haut de gamme.

Evolution du résultat : Dans ce contexte exceptionnel, le résultat opérationnel, à taux de change courants, s’établit à 41,3 millions d’euros, équivalent à celui enregistré lors de l’exercice précédent (41,2 millions d’euros). En plus de la bonne valorisation de ses ventes, le Groupe Laurent-Perrier a su également adapter sa structure de coûts (dépenses marketing et frais de structure) contribuant ainsi à une très nette progression de +4,6 points, en données publiées, de son taux de marge opérationnelle, s’élevant à 22,4% à taux de change courants. Le résultat net part du Groupe, enregistre également une très nette progression en s’élevant à 25,2 millions d’euros à taux de change courants et représente ainsi 12,9% du chiffre d’affaires consolidé du Groupe.

Evolution du cash-flow opérationnel et de la structure financière : Le cash-flow opérationnel de la période affiche une très bonne résistance et s’établit ainsi à +3,6 millions d’euros au 31 mars 2021. Le maintien de la capacité d’autofinancement au niveau de l’exercice précédent, le pilotage du besoin en fonds de roulement, notamment des stocks, ainsi que la maîtrise des investissements, permettent de limiter l’érosion du cash-flow opérationnel à hauteur de -10,7 millions d’euros par rapport au 31 mars 2020.

Les éléments du bilan consolidé au 31 mars 2021, permettent de conforter la solidité de la structure financière du Groupe Laurent-Perrier. Les capitaux propres part du Groupe s’élèvent à 451,9 millions d’euros et l’endettement net s’établit à 286,9 millions d’euros incluant une trésorerie active de 90,9 millions d’euros. Le « gearing » enregistre ainsi une nouvelle amélioration se portant à 0,63 contre 0,65 au 31 mars 2020.

Perspectives

Dans une situation sanitaire toujours incertaine et évolutive, le Groupe Laurent-Perrier poursuit, avec confiance, le pilotage et l’exécution de son plan d’affaires 2021-2025 qui confirme notamment les points suivants : – Le Groupe dispose d’une solide structure financière. – Le financement et la liquidité sont assurés. – Les tests de dépréciation confirment la valeur des actifs. Le Groupe Laurent-Perrier maintient ainsi le cap de sa stratégie de valeur qui repose sur quatre piliers : – Un métier unique : L’élaboration et la vente de vins de champagne haut de gamme – Un approvisionnement de qualité reposant sur une politique de partenariats – Un portefeuille de marques fortes et complémentaires – Une distribution mondiale bien maîtrisée A horizon de l’exercice 2021-2022, le Groupe Laurent-Perrier va reprendre ses investissements de long-terme, notamment en support de ses marques, et s’attend donc à une baisse probable de son résultat opérationnel.


Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.