Angéline Templier (Champagne J.Lassalle)©champagne Lassalle. Photos ©MAMOUN.BENBRAHIM

Le Champagne J.Lassalle a été fondé il y a près de 80 ans. Ce champagne est avant tout une histoire de famille, oserait-on dire de femmes d’une même famille. Celle d’Olga (qui a fêté ces cents en 2020), Chantal et Angéline. Grand-mère, mère et petite fille ont géré et gèrent ce domaine situé dans la Montagne de Reims à Chigny-les Roses. Avec un très beau vignoble qui repose sur un seul et même terroir situé au maximum à 10 km de l’exploitation. Entre pinots meuniers, pinots noirs à et chardonnays, entre Chigny-les-Roses, Ludes, Montbré, Puisieulx, Rilly-la-Montagne, Sermiers et Villers-Allerand, la totalité du vignoble s’étend sur plus de 11 hectares entre pinots meuniers, pinots noirs à et chardonnays à 30 %.

Photos ©MAMOUN.BENBRAHIM

Toutefois pour se développer pour mieux progresser, le Champagne J.Lassalle a délocalisé son site de production l’été dernier. De Chigny-les-Roses à  Rilly-la-Montagne (soit 1,6 km)pour se regrouper dans unique et même lieux . « Ici tout est plus simple, tout est au même endroit, et cela tout en conservant notre esprit de famille.  Les locaux ont changé, mais les visages sont les mêmes, notre équipe prend ses marques et travaille avec plaisir ainsi qu’avec plus d’efficacité tout en gardant notre image patrimonial et notre philosophie » explique Angéline Templier.  « Ainsi au 29/31 rue de Reims à Rilly la Montagne, ancienne propriété du groupe  Laurent Perrier (ex-site du champagne François Daumale), nous avons à cœur de continuer et de conserver l’histoire des lieux avec nos 3 niveaux de cave datant de plus de 3 siècles.  Notre partie pris est de faire refaire vivre l’histoire et la restaurer, mais en aucun cas de la créer dans un lieu lisse et froid.  Le vignoble reste identique, car nous revendiquons notre terroir basé à Chigny les Roses mais aussi à Rilly la Montagne, Ludes, et Villers-Allerand ». Comme le signale Angéline Templier: « La maison s’est construite il y a bientôt 80 ans, et c’est en valorisant notre passé que nous construisons notre avenir.  Notre vignoble est travaillé aujourd’hui pour penser aux générations de demain.  Il est important de prendre conscience de ce que nous faisons aujourd’hui, c’est pour cela que travailler en agriculture raisonnée fut une évidence.  Travailler en viticulture raisonnée c’’est favorisé l’équilibre du vin, ainsi la balance entre les arômes, le corps et sa structure, est optimisé, car la vigne restitue au mieux les richesses de son terroir naturel et de son écosystème. Nous pouvons donc dire que nous sommes au plus près du produit que le sol peut nous offrir. Cette production respectueuse de l’environnement, du terroir et de la nature première des vignes correspond aux valeurs que nous souhaitons conserver sur le domaine.  Nous mettons toujours en œuvre le savoir-faire des traditions vigneronnes transmises sur 3 générations dans le vignoble et nous sommes fiers dans le même temps d’innover. Notre domaine évolue en fonction de la vie de notre exploitation familiale pour proposer les meilleurs cuvées possible ».

Car la dame de Chigny-les-Roses insiste sur ce principe champenois : « N’oublions jamais que nous sommes les héritiers d’un savoir-faire, d’un artisanat, d’un métier de passion que nous avons à cœur de faire perdurer aujourd’hui pour demain ».


 Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.