Chapeau de paille et tango argentin chez G.H. Mumm .

Accueil à la villa Cordon Rouge, bracelet  de satin rouge attaché au poignet, petit flûte d’accueil, chapeaux de paille, ambiance tango argentin avec Juanjo Mosalini au bandonéon et Marcela Roggeri au piano, puis ateliers Saint-Jacques, ateliers huitres, ateliers serranno, verrines, brochettes et petit-fours, Mumm Cordon Rouge, Mumm Rosé, Mumm blanc de blancs, mojitos, DJ, saxophonistes, dance-floor et feu d’artifice dans les jardins de la maison. G.H. Mumm a reçu à demeure dans le cadre des Flâneries Musicales à Reims.

Quand arrive le mois de juin, le festival prend toute son ampleur dans la ville, et ce depuis trente ans.Ce festival de musique classique ouvert dans la ville propose une cinquantaine de concerts dans la cité des Sacres. Certains sont gratuits, d’autres non, (mais les prix restent accessibles). Cette pause musicale dans la ville est également un bon moyen de communication pour les maisons de champagne en ce début d’été. Qui ne s’y trompent pas. On y invite ses amis, ses partenaires, ces relations voire son staff. De quoi célébrer la floraison et les futures vacances avant d’entamer le marathon “vendanges 2019″.

Une dizaine de maisons  y participent chaque année. Bien sûr, il y a les incontournables” Rémoises” avec Krug, Vranken-Pommery, Taittinger, Besserat de Bellefon, Veuve-Clicquot, Roederer, Ruinart, Castelnau, Charles de Cazanove, mais on retrouve aussi des maisons plus “lointaines” à l’instar de Billecart-Salmon (Mareuil-sur-Aÿ), Bollinger (Aÿ) et Canard-Duchêne (Ludes) . Que du beau linge ! Certaines sont mécènes, d’autres partenaires privées.  Selon l’envie et les  moyens dédiés à l’évènement, soit on reçoit le concert chez soi (particulièrement quand on possède un son siège à Reims) avec l’organisation et la réception ad hoc qui suit,  soit on réserve plusieurs places dans un concert pour ses invités à l’instar de Canard-Duchêne pour la représentation des Katia et Marielle Labèque à l’Opéra de Reims (suivie également d’un cocktail).  On l’a compris au même titre (enfin presque)  que la Cathédrale, la basilique Saint-Remi, le conservatoire de musique ou l’opéra de Reims, le champagne est  un élément indissociable des Flâneries Musicales. D’ailleurs la clôture du festival a toujours lieu lors du fameux concert pique-nique…au parc de Champagne. Depuis 2003, ce parc est loué par la ville de Reims au groupe LVMH pour un bail emphytéotique de 99 ans. Auparavant, il était précédemment connu sous le nom de parc Pommery.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.