Accueil ECONOMIE Le prix moyen de l’hectare de vigne baisse en Champagne en 2021….sauf...

Le prix moyen de l’hectare de vigne baisse en Champagne en 2021….sauf sur la Côte des Blancs (rapport Safer)

©La Champagne de Sophie Claeys

Le rapport annuel des prix des terres 2021 de la Safer vient d’être publié. Après une année de crise sanitaire très marquée, le marché foncier viticole champenois retrouve son dynamisme avec des hausses supérieures à 20% tant en nombre de transactions, qu’en surface et en valeur échangées. Cependant, le prix moyen des vignes AOP Champagne poursuit sa baisse (-5,6%) malgré une forte reprise des ventes de champagne et des exportations. Il faut toutefois noter que les prix continuent de progresser sur la Côte des Blancs, secteur où les prix sont déjà les plus élevés.

Côté chiffres* : transactions : 880 +20,4% par rapport à 2020. Surfaces : 200 ha +27,9% par rapport à 2020. 0,6% des surfaces en vignes ont été vendues.

Prix moyens de vignes AOP Champagne en 2021

Aube :  888 500 €/ha -4% par rapport à 2020. Transactions : 90 +43% par rapport à 2020. 0,58% des surfaces en vignes ont été vendues

Le nombre de transactions chute fortement. Les prix connaissent également une contraction significative. Mais cette moyenne cache une grande diversité de situations. L’écart entre les valeurs les plus élevées et les valeurs les plus basses progresse. Ce phénomène est directement lié à la plus grande attention portée par les acquéreurs aux caractéristiques techniques de la vigne (âge, accessibilité, orientation).

Aisne : 814 400 €/ha -5% par rapport à 2020. Transactions : 80 +69% par rapport à 2020. 0,62% des surfaces en vignes ont été vendues.

Le prix des vignes axonaises baisse de 5%. Le marché est extrêmement réduit et enregistre une légère progression du nombre de transactions, des surfaces et de la valeur globale échangées après le creux de 2020.

Marne :  1 128 000 €/ha -6% par rapport à 2020. Transactions : 700 +16% par rapport à 2020. Surfaces : 100 ha +27% par rapport à 2020. 0,52% des surfaces en vignes ont été vendues.

Seule la Côte des Blancs voit sa valeur augmentée vec un prix moyen de 1 658 600 ha +4% par rapport à 2020. Si le prix moyen du vignoble marnais accuse une chute significative, 2021 s’avère être une année extrêmement contrastée. Le premier semestre confirme la tendance baissière amorcée depuis deux ans et accentuée par la crise sanitaire. Le nombre de transactions est faible et les acquéreurs peuvent alors dicter leurs conditions. La contraction des prix ne se fait néanmoins pas ressentir de manière uniforme. Les grands crus et premiers crus, considérés comme des valeurs refuge et toujours aussi recherchés, ne sont que très peu impactés. La chute est en revanche très marquée dans des secteurs moins cotés comme la Vallée de la Marne. Le très fort rebond du marché du champagne enregistré au second semestre a un effet immédiat sur le marché foncier. Le nombre de transactions progresse fortement et les prix cessent de chuter, laissant présumer un rebond général pour l’année 2022.

*pas de données pour les départements de la Seine-et-Marne et la Haute-Marne
Article précedentLa saga Papavero (Le Vintage, le Wine Bar, le Vintage Whisky, les Caves Papavero)
Article suivantLes Mondes Parallèles, l’exposition insolite de Michel Jolyot présentée jusqu’au 31 août à Epernay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.