Les Etats-Unis, le rêve américain du champagne

Les Etats-Unis, le rêve américain du champagne.
Les Etats-Unis, le rêve américain du champagne.

« Sur le Commerce, la France fait un excellent vin, mais c’est aussi le cas des U.S. Le problème est que la France rend très difficile pour les États-Unis de vendre leurs vins en France, et impose de lourdes Taxes, alors que les U.S. rendent les choses faciles pour les vins français, et n’imposent que de très faibles Taxes. Pas juste, cela doit changer! » »  En comparant l’exportation des vins américains et des vins français, avec son tweet rageur, Donald Trump veut toucher  la filière viticole française.

On se souvient que lors de son investiture début 2017, le président des Etats-Unis avait trinqué avec un « California Champagne », un vin de Californie, dont l’utilisation de la mention est totalement interdite depuis un accord de 2006, un Korbel Natural Special Inaugural Cuvée « California Champagne », soit disant, une mention apposée avant que les Etats-Unis et l’Europe ne parviennent à un accord dans l’utilisation du terme Champagne ou Méthode Champenoise (la fameuse » clause du grand-père »). Un toast pas des plus diplomates, mais au regard des chiffres, la filière champagne  n’a pas été réellement touchée par ce geste. Elle a réalisé aux USA en 2017 un chiffre d’affaires de 585,8 millions d’euros (plus 8,5%).  De fait, le marché vers les Etats-Unis constitue le premier contributeur à la progression du chiffre d’affaires de la Champagne l’année dernière. Confirmant également son rang de premier marché à l’export en valeur pour la troisième année consécutive. En volume, les expéditions s’établissent à 23,1 millions de bouteilles, en augmentation de 5,9%, le classant second derrière l’Angleterre.

Les trois familles concernées

Selon le Comité Champagne, en 2017, les maisons occupent une place majoritaire aux Etats-Unis avec 88,1% des expéditions en volume. Elles contribuent à plus de 80% des gains du marché en volume et 90% en valeur grâce à leur croissance notable (+5,4% en volume et +8,5% en valeur). Leurs expéditions dépassent le seuil de 20 millions de bouteilles (à 20,3 millions). Le chiffre d’affaires s’élève à 541,5 millions d’euros. Les Etats-Unis constituent le premier marché des vignerons à l’export, avec 1,2 million de bouteilles. Leur croissance dynamique se poursuit tant en volume (+10,5%) qu’en valeur (+12,7%), pour un montant de 19,5 millions d’euros. En portant leurs efforts vers le développement de ce marché, ils occupent désormais une part de plus de 5% des volumes. Les expéditions des coopératives s’établissent à 1,4 million de bouteilles pour un montant de 20,0 millions d’euros. Elles sont également en nette hausse à la fois en volume (+13,2%) et en valeur (+13,4%) après un coup d’arrêt ponctuel en 2016.

Cuvées et consommation

Ainsi après deux années consécutives particulièrement dynamiques, en 2017 le champagne brut non millésimé poursuit sa croissance de 4,5% en volume à 16,9 millions de bouteilles et de 6,1% en valeur, à 352,7 millions d’euros. Les Etats-Unis sont également le premier marché pour les cuvées de prestige et le champagne rosé. Les cuvées plus confidentielles telles que le champagne extra brut se développent à un rythme supérieur à celui du marché. Les expéditions de champagne rosé s’établissent à 3,6 millions de bouteilles, en progression de 6,4%.. Les cuvées de prestige, qui augmentent de manière continue depuis 2008 (+1% par an) progressent en 2017 de 18,7% en volume à 1,5 million de bouteilles et de 19,2% en valeur pour un montant de 108,3 millions d’euros. Elles représentent 6,3% du marché en volume et 18,5% en valeur.  On peut noter qu’en termes de gamme de prix, la consommation de champagne se porte sur des tranches de prix hautes  : au sein du circuit off-trade, 46% des consommateurs dépensent plus de 30 dollars pour une bouteille de Champagne. Sur le circuit on-trade, la tendance est encore plus forte : 43% des consommateurs dépensent plus de 50 dollars pour une bouteille de champagne.

 

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire