La maison Deutz fait son bilan vendanges. Avec les premiers coups de sécateurs donnés sur les vignobles d’Ay et de Pierry le 22 août, il s’agit de la date la plus précoce jamais constatée chez Deutz. Avec 86 jours entre fleurs et récolte, l’année 2020 est également dans le trio de tête des records enregistrés pour ce paramètre. Au final l’état sanitaire des raisins est excellent et la maturité élevée, points communs à de nombreux grands millésimes. Sur le pressoir Michel Davesne, le chef de caves et Olivier Bernard, son adjoint, observent un bon équilibre des valeurs des moûts prometteurs. Le degré le plus élevé a été obtenu par un marc de Mareuil-sur Aÿ : 12,1 % vol. alcool. Les deux élaborateurs disposent ainsi d’une belle matière dont ils sauront sans aucun doute tirer toute la quintessence. Des conditions augurent d’un millésime de belle qualité… qui laisse l’espoir de ciseler des cuvées millésimées et pourquoi pas le désormais célèbre « trio prestige » (William Deutz / Amour de Deutz et Amour de Deutz Rosé) … et pourquoi pas les cuvées parcellaires Hommage à William Deutz ? Fabrice Rosset, PDG, de toutefois rappeler, sourire aux lèvres, que “chez Deutz, ce sont les vins qui décideront lors des dégustations des vins clairs au printemps prochain”.

Et voici la vidéo YouTube des Vendanges de la maison Deutz : ICI

 

Devenez Membre, soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.