LVMH Moët Hennessy vient de publier ces résultats.  Le groupe de luxe réalise sur les neuf premiers mois de 2021 des ventes de 44,2 milliards d’euros, en hausse de 46 % par rapport à 2020. La croissance organique des ventes sur la période s’établit à 40 % par rapport à 2020. Comparée à 2019, la croissance organique sur les neuf premiers mois 2021 ressort à 11 %, avec des tendances au troisième trimestre (+ 11 %) comparables à celles du premier semestre que ce soit par activité ou par région.

Pour ce qui nous intéresse : l’activité Vins & Spiritueux de LVMH enregistre une croissance organique de 30 % de ses ventes sur les neuf premiers mois de 2021 par rapport à la même période de 2020 et de 10 % par rapport à 2019. Les volumes de champagne sont en hausse de 7 % par rapport aux neuf premiers mois de 2019. Les progressions sont particulièrement fortes aux Etats-Unis et en Europe qui a bénéficié notamment pendant l’été de la réouverture des restaurants et de la reprise progressive du tourisme. Le Japon, l’Asie du Sud-Est et le Travel Retail souffrent toujours de la situation du Covid. Ce troisième trimestre marque l’intégration pour la première fois de la Maison Armand de Brignac, dans laquelle LVMH a pris une participation de 50 %.

Le cognac Hennessy réalise une bonne performance avec une augmentation de ses volumes de 4% par rapport à 2019, néanmoins limitée par des contraintes d’approvisionnement. La Chine et les Etats-Unis connaissent un fort rebond.


Soutenez à La Champagne de Sophie Claeys

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.