Non, le champagne Duval-Leroy n’est pas vendu !

Un bruit au ras des pâquerettes…Elle revient comme la mauvaise herbe, la fameuse rumeur à propos du rachat du champagne Duval-Leroy à Moët & Chandon se diffuse encore et encore dans les galipes. Comme le dit cette citation : « Les rumeurs sont créées par des jaloux, crues par des curieux et répétées par des imbéciles. »

Vérification faite, c’est faux !  A priori, ni à vendre, ni vendue, la maison de Vertus reste pourtant, et ce depuis des années, la cible de cette fausse nouvelle. Pour Charles Duval-Leroy, directeur du marketing et de la communication, c’est à ni rien comprendre :  » d’autant qu’actuellement nous sommes en pleine mutation avec de nombreux projets en cours de concrétisation . » De fait la maison Duval-Leroy évolue :  » Déjà nous avons recruté des personnes spécialisées dans les grands comptes, puis nous travaillons désormais avec le réseau Marie-Brizard pour notre distribution en GMS, enfin, nous nous orientons également vers le B to B tout en mettant en avant la notion d’hospitality et de séminaires sur notre site de Vertus .A Paris, nous avons également créé une activité nous permettant de commercialiser des vins provenant d’autres domaines familiaux de vins tranquilles implantés en Bourgogne, dans la Loire…« . De plus, depuis début avril, des travaux ont débuté pour construire une nouvelle aire de stockage afin de rapatrier les bouteilles qui étaient jusque-là entreposées à Châlons-en-Champagne sur le site historique de Vertus

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire