Comité Champagne

Presque historique ! Aucun accord n’a pu être trouvé pour le rendement commercialisable de la prochaine vendange. Pour l’instant. Et donc en ce mercredi 22 juillet, les deux familles réunies au Comité Champagne à Épernay, les vignerons  (SGV) et maisons de Champagne (UMC) ne se sont pas entendues… On s’en doutait. Quelle étrange année où se mélangent des incertitudes et des inquiétudes face à une économie particulièrement complexe dans ce  monde d’après covid 19. Et la décision entérinant le prochain rendement des prochaines vendanges n’échappe pas à la règle. On a ainsi vu ce processus traditionnellement épineux devenir particulièrement laborieux, accompagné de luttes d’hommes et de femmes défendant chacun leur point de vue. Entre les défenseurs d’un rendement “classique “, proche de 10 000 kg/ha, et les partisans d’une baisse drastique descendant jusqu’à 7 000 kg/ha (certains ont même évoqué 3 500 kg/ha), les échanges, sous forme de lettres, d’interviews ou de tribunes, ont été nombreux (lire ici et ici). Ce qui rendait le débat assez houleux. Donc sans réelle grande surprise, aucun accord a été trouvé. Toutefois il faut espérer que la situation s’apaise afin de trouver une autre date afin de déterminer ce fameux rendement-marché 2020. Oui il faut l’espérer ! Car en Alsace lundi dernier L’Ava (L’Association des Viticulteurs d’Alsace) n’a également pas réussi à s’entendre et vient de programmer une nouvelle assemblée générale pour s’entendre le 18 août. Sinon, in fine déléguer ce pouvoir au comité national de l’INAO…

Devenez membre, soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.