On sentait bien que ça n’allait pas. Vraiment pas !  Au fil des courriers, des communiqués (…et des commentaires sur les réseaux) particulièrement liés aux futurs rendements de l’appellation (lire ici et ici), les rapports entre les Vignerons Indépendants de Champagne et le SGV  se sont tendus à un tel point que le lien entre les deux structures s’est rompu. Demain matin, les Vignerons Indépendants quittent le siège social du SGV où ils sont hébergés depuis des années. Une décision quasi historique dans le monde champenois.

L’appel à la grève des cotisations de leurs adhérents lancée par la FRVIC ( la Fédération régionale des Vignerons Indépendants de Champagne) (lire ici) a entraîné une réaction du SGV sous la forme d’un mail adressé à Yves Couvreur, président de la FRVIC le 22 juin dernier : “Suite à la publication d’un communiqué de presse vendredi soir de la FRVIC appelant ses adhérents à ne plus verser leurs cotisations au SGV, nous vous informons de la décision prise par les élus du SGV de suspendre à compter de ce jour, la mise à disposition de salariés  ainsi que les moyens techniques internes (locaux, matériel, etc.)“.  Donnant ainsi un délai de trois jours (jusque mercredi inclus) pour se réorganiser et pour “laisser les moyens d’assurer la poursuite de votre activité en dehors des locaux du SGV et sans la collaboration des salariés du SGV“. À cela, les délégations accordées à la FRVIC par le SGV dans les commissions syndicales et autres instances du SGV (Bureau, Conseil d’administration, etc.) et dans les instances du CIVC ont été suspendues.

Bien sûr, les responsables du SGV se disent : “parfaitement conscients de la portée des décisions qui sont prises sur le fonctionnement de nos deux structures” et de terminer en espérant retrouver :  “les voies du dialogue et d’une collaboration constructive. Cela suppose une prise de position constructive et collaborative de la FRVIC à l’endroit du SGV“.

Pour Yves Couvreur, la messe est dite.  Demain mardi, la FRVIC fait ses cartons et déménage.

Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.