Périodes compliquées s’il en est, voici un communiqué de presse de la part de la Maison Duval-Leroy. Un communiqué annonçant une fin d’année 2020 difficile comme d’ailleurs tant d’autres en Champagne.

En expliquant que « cette année, la consommation de champagne est touchée de plein fouet par la crise sanitaire et les ventes ne cessent de chuter. Après un arrêt de l’activité lors du premier confinement au printemps dernier, la période estivale a été bouleversée par l’annulation des mariages, des baptêmes et autres moments festifs. Pour finir, les vendanges champenoises ont dû être complètement repensées« .

Pour la maison de Vertus, « les fêtes de fin d’année, période incontournable pour les ventes de champagne, restent encore très floues. Mais pourront-elles corriger le tir ?« . Et de préciser : « pour la maison de Champagne Duval-Leroy restée indépendante, rien n’est certain ! « .  Ainsi de mettre en avant toutes les difficultés rencontrées depuis le mois de mars dernier :  « les vendanges ont représenté un surcoût lié au Covid par la mise en place de nouvelles normes de sécurité et d’hygiène. Le chiffre d’affaires continue de diminuer. Le reconfinement, la fermeture des restaurants, hôtels et bars ainsi que l’arrêt de l’événementiel viennent ternir la consommation. Les Français étant privés de réunions, et de toutes autres occasions susceptibles de déguster du champagne. La reprise du télétravail bouleverse les habituels cadeaux d’entreprises de fin d’année. Certes, l’Etat incite à miser sur les ventes en lignes, mais les moments de partage doivent être réinstaurés pour qu’elles soient opérantes. Aucunes aides pour des secteurs comme celui du champagne, pourtant dépendant de l’évènementiel et de la restauration ». Charles Duval-Leroy, directeur marketing et communication du champagne Duval-Leroy, « estime une reprise de l’activité à compter de juin 2021″. 


Devenez membre Premium ! Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.