Le groupe Vranken-Pommery Monopole réalise un chiffre d’affaires au premier semestre 2021 de 93,3 millions d’euros, soit une progression de 45% par rapport à 2020 (64,3M€). Et une hausse également par rapport  à la même  période en 2019, soit 87M€. Cette progression du chiffre d’affaires se fait sur toutes les zones géographiques, avec la répartition suivante : +68% à l’Export et +16,5% en France. Il retrouve un niveau supérieur à 2019.

Le groupe poursuit ses efforts à l’international qui représente désormais 64% du CA. Le développement est poussé pour les Champagne par Vranken et Pommery & Greno, pour le Porto par Rozès, et pour les Vins Rosés par le Château La Gordonne en Provence.

Les implantations en France et Belgique de Champagne Vranken, et des vins rosés de Camargue sont fortes. Leur développement passe par leur internationalisation programmée.

 Progression des résultats

Vranken-Pommery Monopole confirme au premier semestre 2021 sa capacité d’adaptation face à la situation exceptionnelle que représente la crise sanitaire du Covid-19. Les décisions stratégiques engagées depuis 2018 visant à améliorer l’efficacité opérationnelle du groupe et la croissance de ses activités ont permis d’améliorer très sensiblement ses résultats par rapport au 1er semestre 2020, mais surtout par rapport au 1er semestre 2019.

Les résultats semestriels font ressortir :

  • Un résultat opérationnel courant de 6,7 M€, en hausse de +5,5 M€, par rapport au 1er semestre
  • Un résultat opérationnel de 6,6 M€, en progression de +6,7 M€.
  • Un résultat financier de -8,6 M€, qui s’améliore de +0,2 M€.
  • Un résultat net part du groupe qui s’améliore de +4,1 M€ à -2,1 M€.

Renforcement de de la structure financière

L’endettement financier net se réduit significativement de 26 M€ au 30 juin 2021, passant de 742 M€ à 716 M€ grâce aux mesures de désendettement annoncées et tenues. Retraité des 21,6 M€ liés à l’application de la norme IFRS 16, l’endettement financier net s’établit à 694,4 M€. L’endettement financier net est essentiellement lié au portage des stocks de Champagne.

Par ailleurs, le groupe a obtenu l’accord de ses partenaires financiers pour rembourser sur 3 ans dont 1 an de différé d’amortissement ses Prêts Garantis par l’Etat pour un montant de 24 M€.

Les capitaux propres s’élèvent à 371 M€ au premier semestre 2021, en augmentation de 5 M€ par rapport au premier semestre 2020. Globalement, la structure financière du groupe se trouve renforcée par rapport aux situations de 2020 et 2019.

Poursuite de la feuille de route stratégique et adoption de la « Raison d’être »

Les mesures engagées de rationalisation des charges d’exploitation et d’amélioration de l’efficacité opérationnelle portent leurs premiers fruits. Le Groupe poursuit les chantiers suivants :

  • La transition digitale, à travers le déploiement d’outils plus efficients permettant l’automatisation de tâches manuelles, une meilleure gestion commerciale et une aide à la décision.
  • Une organisation agile des équipes, favorisant la transparence, les échanges et l’initiative.
  • Une approche résolument orientée résultat.

Le groupe a pris la décision stratégique de devenir une entreprise à mission et a adopté la mission suivante qui souligne son engagement historique dans la RSE : « Promouvoir la plus grande qualité des Champagnes et vins produits partout dans le Monde, tout en mobilisant l’écosystème dans lequel la Société évolue (sociétés de son groupe, collaborateurs, partenaires, clients, actionnaires), pour la protection de l’environnement et de la biodiversité, le développement durable et la préservation de l’identité des terroirs et de la spécificité et de la qualité de leurs produits. »

Perspectives

Vendanges

En Champagne, le Comité Champagne a défini la mise en marché des raisins à 10 000 kg par hectare. Le rendement agronomique s’annonce faible mais sera compensé par le déblocage des vins de réserve.

En Provence, les vendanges du Château La Gordonne sont bonnes. En revanche, la Camargue a subi un exceptionnel gel de printemps, et un fort déficit pluviométrique dans le courant de l’été qui devraient limiter le niveau de vendange.

Lucas Carton (activité consolidée par mise en équivalence)

La Maison Lucas Carton, restaurant étoilé du Groupe et haut lieu d’image bénéficiant à la notoriété de nos marques, a été redynamisée par l’arrivée d’un nouveau Chef : Hugo Bourny.

Profitabilité

Le groupe maintient son objectif prudent de croissance du Chiffre d’Affaires pour 2021 à +7,5%. La politique de premiumisation de nos  marques, et des perspectives de ventes favorables, doivent mener à une progression de la valeur ajoutée. Les efforts entrepris sur l’efficacité opérationnelle devraient stabiliser les charges de fonctionnement du Groupe.La poursuite du plan de désendettement du Groupe, conséquence de la mise en adéquation des stocks avec les ventes, permettra une réduction des frais financiers. Les actions entreprises conduiront à une amélioration de la profitabilité du Groupe Vranken-Pommery Monopole à moyen terme.


Soutenez à La Champagne de Sophie Claeys

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.