photo Laurent-Perrier

« Dans le contexte d’un premier semestre d’exercice 2020-2021 très affecté par la crise sanitaire COVID-19, le groupe Laurent-Perrier a su s’adapter à cette situation inédite comme en témoignent les résultats publiés, confirmant ainsi la résilience de son modèle fondé sur sa politique de valeur. En effet, malgré une nette diminution des volumes vendus, conséquence des mesures de confinement adoptées partout dans le monde, cette performance s’appuie sur un effet prix/mix toujours positif, une progression de son taux de marge opérationnelle et une maîtrise de son cash-flow opérationnel. Faisant face à de nombreuses incertitudes quant au développement de la crise sanitaire et aux perspectives d’activité sur les marchés anglais (Brexit) et américain, qui appellent à beaucoup de prudence, le Groupe Laurent- Perrier réaffirme sa volonté de garder le cap de sa stratégie en s’appuyant toujours sur la qualité de ses vins de Champagne, la qualité de ses équipes, la force de ses marques et la maîtrise de sa distribution » commente Stéphane Dalyac, président du directoire de Laurent -Perrier à propos des résultats semestriel 202-2021du groupe dans un communiqué.

Dans un marché global du champagne en retrait de -28,4% en volume expédié par rapport à 2019 sur la période du 1er avril 2020 au 30 septembre 2020, le chiffre d’affaires du groupe Laurent-Perrier, relatif aux ventes de champagne, s’établit à 71 millions d’euros, soit une variation de -28,4% en valeur à taux de change courants.

Malgré une nette diminution de -35,7% des volumes vendus de champagne, conséquence des mesures sanitaires adoptées dans le monde, parmi lesquelles figurent la fermeture des activités d’hôtellerie, de restauration et la très forte limitation du trafic aérien mondial, le groupe Laurent-Perrier a délivré un effet prix/mix de +7,5%, porté par la force de ses marques et la qualité de ses champagnes haut de gamme.

Evolution du résultat 

Le résultat opérationnel, à taux de change courants, s’établit à 14,6 millions d’euros, en retrait de -26,6% par rapport à 2019. Dans ce contexte exceptionnel, le groupe Laurent-Perrier a su adapter sa structure de coûts, contribuant ainsi à une progression de +0,5 point, en données publiées, de son taux de marge opérationnelle, s’élevant à 20,5%.

Le résultat net part du Groupe, s’élève quant à lui à 7,6 millions d’euros à taux de change courants et représente ainsi 10,7% du chiffre d’affaires consolidé du Groupe.

Evolution du cash-flow opérationnel et de la structure financière 

Le cash-flow opérationnel de la période, traditionnellement négatif au premier semestre en raison de la saisonnalité de l’activité, affiche une bonne résistance malgré la baisse exceptionnelle d’activité et s’établit ainsi à -34,5 millions d’euros au 30 septembre 2020. La baisse contenue de la capacité d’autofinancement, le pilotage du besoin en fonds de roulement et la maîtrise des investissements, permettent ainsi de limiter l’érosion du cash-flow opérationnel à hauteur de -12,6 millions d’euros par rapport au 30 septembre 2019.

Les éléments du bilan consolidé au 30 septembre 2020, permettent de conforter la solidité de la structure financière du Groupe Laurent-Perrier. Les capitaux propres part du groupe s’élèvent à 435,1 millions d’euros et l’endettement net s’établit à 324,0 millions d’euros. Le gearing s’établit ainsi à 0,74 contre 0,75 au 30 septembre 2019.

Perspectives

Faisant face à de nombreuses incertitudes quant au développement de la crise sanitaire et des perspectives d’activité sur les marchés anglais (Brexit) et américain, le groupe Laurent-Perrier maintient sa vigilance en s’adaptant à ce contexte exceptionnel qui appelle à beaucoup de prudence.

Le groupe Laurent-Perrier poursuit ainsi le pilotage et l’exécution de son plan d’affaires 2020-2024 qui confirme notamment les points suivants : le groupe dispose d’une solide structure financière. Le financement et la liquidité sont assurés. La continuité d’exploitation n’est pas remise en cause. Les tests de dépréciation confirment la valeur des actifs.


Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

 

 

1 COMMENT

  1. Je pense que le champagne Laurent-Perrier du fait que sa gamme complète est connu du monde entier et ne parlons pas de sa qualité est pour moi le meilleur d’entre eux, et le fait qu’il n’abuse pas au niveau de la marge le rend attractif. J’en possède dans mon portefeuille actions françaises et j’espère réussir un bénéfice substantiel. C’est une valeur cyclique en cette période de fêtes et il ne m’étonnerait pas que le cours boursier n’augmente pas. Un conseil d’achat, et cela n’engage que moi, des actions où un bon bénéfice est attendu. En tout cas je vous conseille de le choisir pour vos fêtes et par avance régalez-vous !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.