Vranken-Pommery Monopole annonce un résultat opérationnel courant de 3, 8 millions d’euros.

Jeudi le groupe Vranken-Pommery Monopole a annoncé un résultat opérationnel courant de 3,8 millions d’euros, en hausse, en données comparables, de +11,8%.Le chiffre d’affaires consolidé s’établit pour sa part à 87 millions d’euros, en retrait de -7,6% à périmètre comparable Le chiffre d’affaires consolidé de Vranken-Pommery Monopole au 1er semestre 2019 s’établit à 87 M€ en retrait de 7,6% à périmètre comparable.

Les ventes en France ont été impactées par les effets de la Loi Egalim qui modifie profondément le fonctionnement de la distribution par l’encadrement des promotions, et accroît fortement la saisonnalité de l’activité au profit du second semestre, notamment pour le Champagne. Le poids des filiales étrangères du groupe se renforce. L’export progresse de 4,2% et représente 56,5% du chiffre d’affaires consolidé au 1er semestre 2019.

Impact de la finalisation des négociations relatives à la prise en charge des frais médicaux

Dans le cadre de sa politique de charges maîtrisées, le groupe a signé en date du 14 mai 2019 les nouveaux accords sociaux relatifs à la prise en charge des frais médicaux. La finalisation de ces négociations a entraîné une révision des hypothèses retenues à la clôture 2018. Les impacts sur les comptes semestriels sont les suivants

Au cours du premier semestre 2018, la dénonciation des accords et la révision des hypothèses de calcul des provisions pour engagements sociaux, sur la base des meilleures estimations disponibles, avaient entraîné une reprise de provision à hauteur de 2,5 M€. Au cours du premier semestre 2019, la finalisation des négociations a entraîné une révision des hypothèses retenues à la clôture 2018 et a conduit à une dotation aux provisions à hauteur de 0,8 M€.

Au final, les engagements pour le groupe Vranken-Pommery Monopole ont été réduits de 1,7 M€ par rapport à fin 2017.

Analyse des résultats retraités

Pour une lecture comparable des comptes semestriels, hors incidence de la finalisation des négociations présentée ci-dessus, le groupe présente des résultats retraités, à savoir :

  • Un résultat opérationnel courant retraité de 3,8 M€, en hausse de 11,8% ;
  • Une marge retraitée de 4,4% du chiffre d’affaires au premier semestre 2019, contre 3,6% au premier semestre 2018 ;
  • Un résultat opérationnel retraité de 2,3 M€, en hausse de 4,5% ;
  • Un résultat net part du groupe retraité stable, en perte de 6 M€, conséquence de la grande saisonnalité des ventes de Champagne(renforcée par la loi Egalim) dont plus des deux tiers sont réalisés au second semestre.

L’amélioration du résultat opérationnel courant retraité traduit le succès de la stratégie de premiumisation de la branche Champagne et du développement de ses ventes à l’export, de la forte croissance des ventes de vins rosés et de la montée en puissance des ventes de Sparkling Wines.

Structure financière

Au cours du premier semestre, le groupe a réussi avec succès son émission obligataire de 145 M€ répartie en trois tranches de maturité 3 ans (50 M€), 5 ans (50 M€) et 7 ans (45 M€). Cette opération a permis à Vranken-Pommery Monopole de refinancer à des conditions favorables son emprunt obligataire arrivé à échéance en juin 2019.

La maturité moyenne de la dette du groupe s’améliore, passant de 2,45 années au 1erjanvier 2019 à 2,70 années au 30 juin 2019, portée à 3,08 années fin juillet 2019, après renouvellement des crédits de vieillissement.

L’endettement financier net du groupe s’élève à 754 M€ au premier semestre 2019, intégrant 23 M€ d’impact lié à l’application de la norme IFRS 16. Hors effet de saisonnalité au 30 juin, l’endettement financier net est généralement couvert par les stocks qui, pour la seule activité Champagne, représentent 3,4 années de ventes.

Les capitaux propres s’élèvent à 361 M€ au premier semestre 2019.

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.