Après avoir évoqué les marchés, l’export, la stratégie (lire ici), Stéphane Baschiera, président de Moët & Chandon, aborde la politique menée pour une viticulture durable en Champagne. Sur ce sujet, comme tout au long de son histoire, la “Grande maison” se veut être la “locomotive” de la Champagne.

 

1)  De l’innovation aux nouvelles tendances de consommation, quels sont les grands projets de Moët & Chandon ?

Stéphane Baschiera : ” En tant que maison de luxe, il est de notre devoir de cultiver la créativité, d’anticiper les tendances et d’oser prendre des risques pour se réinventer afin que Moët & Chandon conserve demain toute sa désirabilité. Notre esprit pionnier est depuis toujours au cœur du succès de la Maison, et l’une de ses valeurs fondamentales. Mais au-delà de tout cela et des tendances, la nature reste la source originelle de nos champagnes. Aussi, la préserver constitue un devoir que nous avons pour les prochaines générations. Voilà notre priorité.

La maison Moët & Chandon est chef de file de la viticulture durable en Champagne, qu’elle s’est engagée à promouvoir dès 2000. Cet objectif est devenu réalité en 2007, année où Moët & Chandon a obtenu la certification ISO-14001 pour l’ensemble de ses sites et activités, avant de recevoir, en 2014, la double certification viticulture durable et haute valeur environnementale pour l’ensemble de son domaine.

Nous croyons fermement en cette démarche. Notre défi est donc de poursuivre nos investissements en ce sens, tant d’un point de vue de recherche que de formations dispensées. Pas seulement pour nous, mais aussi pour nos partenaires vignerons, et plus largement pour toute la région “.

2)  En Champagne, quelles sont les démarches déjà effectuées et/ou en cours pour mener le grand projet « Living Soils » lancé par Moët-Hennessy ?

Stéphane Baschiera : ” Le projet « Living Soils » regroupe toutes les pratiques que les maisons ont mis en place, que ce soit en faveur de la diminution de la consommation d’eau, des intrants dans la viticulture mais également tout ce qui concerne la biodiversité, l’empreinte carbone ou la consommation d’énergie. Cette année, nous prenons de nouveaux engagements, comme la création d’un nouveau centre de recherche en Champagne pour étudier les nouvelles méthodes de cultures.

De plus, après de nombreuses années de travail dans nos vignes pour promouvoir l’enherbement et sa maîtrise technique, nous serons en mesure d’arrêter totalement l’usage des herbicides à la fin de l’année 2020. Bien que déjà extrêmement peu utilisés depuis plusieurs années dans notre vignoble, cela constituait un objectif que nous souhaitions atteindre dès la fin de cette année.

Depuis 2007, Moët & Chandon s’est engagée dans la viticulture durable. Nous incitons nos partenaires-vignerons à s’engager également dans cette certification. 150 formations ont été dispensées ces 5 dernières années et nous organisons des certifications collectives pour nos livreurs afin d’alléger les démarches administratives pour eux.

Notre maison est également en permanence à la recherche de nouvelles technologies pouvant soutenir nos efforts : le tracteur-enjambeur électrique est un excellent exemple, puisque Moët & Chandon a été la première entreprise en Champagne à investir dans la fabrication du prototype en 2012. Son utilisation permet de préserver la vie des sols et de réduire notre empreinte carbone de 23 Tonnes/an par rapport à un tracteur thermique.

D’ailleurs, je souligne que notre dernier site de production Montaigu est le premier site industriel HQE (haute qualité environnementale) en France et que tous nos projets de rénovations et de constructions intègrent les principes de la haute qualité environnementale et les meilleures technologies existantes pour réduire les consommations d’énergies. A ce sujet-là, 100% de l’énergie consommée par la maison est issue d’une production verte.

Notre engagement repose sur la diversité des actions, une quête permanente de nouvelles initiatives, une politique concrète et mesurable où nous associons nos collaborateurs comme nos partenaires “.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.