Célébration des 300 ans de la maison Ruinart en 2029, le compte à rebours a commencé

L’œuvre, imaginée par le duo d’artistes Mouawad Laurier, symbolise la sensibilité aux enjeux environnementaux à travers une expérience singulière.

À la veille d’entamer son 4e centenaire, la maison Ruinart associe l’art, le développement durable et l’intelligence artificielle dans une installation innovante autonome, pérenne et à l’écoute de la nature.

En septembre 2029, Ruinart, la plus ancienne maison de champagne, célébrera ses 300 ans. Une riche histoire partagée avec les artistes, dont Alphonse Mucha dès 1896, et les cartes blanches annuelles confiées à des créateurs de renom. Une manière de rapprocher son patrimoine, son histoire et son savoir-faire. Désormais, chaque année dans le cadre de ce compte à rebours de dix années, la maison Ruinart révélera, à Reims, un nouveau projet artistique, technologique ou architectural racontant le mode d’élaboration des vins au public, en alliant innovation, créativité et durabilité. Ces projets complèteront les réinterprétations à l’instar de Vic Muniz pour 2019 confiées annuellement à des artistes et talents de renom.Pour préparer cet anniversaire majeur, Ruinart a fait appel au duo d’artistes Mouawad Laurier pour créer une œuvre symbolisant sa sensibilité aux enjeux environnementaux à travers une expérience singulière : Retour aux sources.

Une raçine évoluant dans une crayère

Selon le communiqué de presse de la maison : “Retour aux sources est une vision artistique et technologique réalisée par le duo Mouawad Laurier, marquant le début du compte à rebours de 10 ans avant le 300e anniversaire de la maison Ruinart,qui aura lieu le1er septembre 2029. Il prend la forme d’une racine évoluant dans une crayère millénaire à l’écoute de la nature qui propose au visiteur une expérience visuelle et sonore à plus de 30 mètres sous terre. Dans ces profondeurs où se trouvait autrefois un océan, les flacons de Ruinart entrent en relation avec une échelle physique et temporelle inattendue. La racine, dotée d’une intelligence artificielle, réagit aux éléments organiques intervenant dans l’élaboration du champagne en temps réel, grâce à un dispositif d’intelligence artificielle (IA) complexe. Elle rend les données accessibles et intelligibles aux visiteurs.Elle nous rappelle que l’être humain et la nature sont intrinsèquement connectés.” Et d’expliquer : “Retour aux sources est une entité autonome située dans la crayère, connectée au monde qui l’entoure. Elle pourra suivre l’évolution des saisons, restituer les temps forts de l’année, observer le changement climatique, percevoir la température, la force du vent, suivre le débourrement, les vendanges, les fermentations, le remuage, la maturation des vins… Elle pourra en informer les visiteurs. Les techniques d’intelligence artificielle ont besoin de données pour exister. La racine se nourrira de ces données du vignoble, de la production et du climat. Selon les saisons, et les autres cycles plus ou moins rapides, la racine réagira de différentes manières aux indicateurs marquants du moment.” Bienvenue dans un autre monde…

 

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.