Des producteurs de champagne célèbrent les vétérans russes 76 ans après la fin de la seconde guerre mondiale et font revivre l’amitié. A centre de Moscou, dans un bâtiment qui abrite la Fédération des Vétérans de la seconde guerre mondiale, une cérémonie émouvante s’est déroulée sous le signe du Champagne et de la Champagne. Plusieurs producteurs se sont associés à l’initiative de la société Franco-Russe Very Champagne pour témoigner de leur sympathie envers le peuple Russe, commémorer son sacrifice au cours de la seconde guerre mondiale, et rappeler que la paix fut signée aussi à Reims.

Ouvrant la cérémonie, Gueorgui Ivanovitch, Président du Conseil des Vétérans de Moscou, a rappelé que la Russie et la France avaient agi à plusieurs reprises en tant que front uni sur la scène mondiale afin de préserver et de renforcer la paix. Et il est particulièrement agréable de noter, a t-il dit, que dans les années les plus difficiles de la lutte contre le fascisme, nous avons pratiquement agi comme un front uni. Déjà à la fin de 1941, le général de Gaulle annonçait que la France combattrait sur le front de l’Est. En effet, un certain nombre de structures ont été créées, dont la plus célèbre, l’escadrille Normandie-Niemen, a participé à la bataille de Koursk, aux batailles pour la Biélorussie et dans d’autres domaines. »

Jean-Emmanuel Afota-Daufresne, fondateur de Very Champagne, à l’origine de cette initiative a rappelé que « dans les temps difficiles, la France et la Russie ont toujours agi ensemble, et cherchent le même idéal, derrière des approches qui peuvent sembler différentes.  Nous avons été ensemble depuis très longtemps, et le sommes encore aujourd’hui par ce modeste témoignage de respect pour le courage du peuple russe ». Il a tenu à remercier nommément les professionnels du Champagne qui se sont associés sans hésiter à cette initiative : Les Maisons Louis de Sacy, Edouard Brun, Georges Clement, Augustin, Gruet, Louis Massing, Belin et les partenaires Prestige Champagne Brands International et Sensorium.

A l’issue de la projection d’un film de douze minutes reprenant les témoignages des professionnels, des bouteilles de ses producteurs ont été offertes aux vétérans de la seconde guerre mondiale, et en particulier une bouteille de six litres en porcelaine, figurant désormais aux premières places, dans le musée des vétérans de la ville de Moscou. Le Premier Conseiller de l’Ambassade de France en Russie Paul-Bertrand Barrets a soutenu la rencontre avec l’Attaché de l’Armée de l’Air de l’Ambassade de France en Russie, le Colonel Vincent Fougères.

« Aujourd’hui, c’est un grand honneur pour nous de rencontrer des anciens combattants – des témoins uniques de la victoire sur le nazisme« , a déclaré M. Barets. En  évoquant la visite à Moscou de Charles de Gaulle en 1966 il raconte  » Charles de Gaulle disait que le développement de nos pays devait aller de l’avant et que les échanges devaient se multiplier. Selon lui, si la France et l’URSS avancent ensemble, elles y gagneront beaucoup, et cela devrait favoriser l’harmonie et la coopération dans toute l’Europe. Le président de Gaulle avait alors  déclaré : « Aujourd’hui, nous devons faire en sorte que notre vieux continent, uni et non plus divisé, retrouve le rôle essentiel qui lui revient au nom de l’équilibre, du progrès et de la paix dans le monde. Et ces mots continuent d’être étonnamment pertinents »

Le Film documentaire en vidéo

Cérémonie de remise des bouteilles en vidéo 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.