Franck Hagard et Philippe Launois

La dernière assemblée générale du Syndicat Professionnel des Courtiers en Vins de Champagne a vu évoluer la gouvernance, Philippe Launois intégrant la co-présidence aux côtés de Franck Hagard. L’occasion de revenir sur six années d’actions menées tambour battant par Jean-Pierre Dargent et Franck Hagard. Cette assemblée a également permis de faire un point sur l’actualité de la filière Champagne.

 Au cours de sa dernière assemblée générale qui s’est tenue vendredi 3 juillet, le Syndicat Professionnel des Courtiers en Vins de Champagne a nommé une nouvelle co-présidence.

Dynamisme et actions

Depuis 2014, et grâce à cette gouvernance innovante, la présence de deux co-présidents, à l’image de l’interprofession champenoise, a permis au Syndicat des Courtiers d’insuffler une nouvelle dynamique en termes d’animation de la vie interne et de visibilité du rôle central du courtier.

Au bilan de cette première co-présidence, rappelons les temps forts de l’action du SPCVC qui peuvent désormais proposer une communication récurrente sur les actions et les positions du syndicats, sessions de formation interne régulières à destination des membres du syndicat, le lancement en 2015 de rencontres techniques baptisées « Journée du Courtier » destinées aux professionnels champenois (Traçabilité, cybersécurité…), la mobilisation aux côtés de la Fédération nationale des Courtiers pour la défense de la profession de Courtier, malmenée par la loi sur les professions réglementées de 2014, la prise en charge de l’organisation à Reims du Congrès national des Courtiers en 2016, et une présence renforcée sur des sujets interprofessionnels comme le renouvellement des accords, le bon de livraison ou encore la décision interprofessionnelle n°187 dans laquelle sera d’ailleurs intégrée une nouveauté : « la proposition préalable à la signature » qui place le courtier en position centrale.

Miser sur la qualité avant tout

Progressivement, l’action de cette co-présidence a renforcé la légitimité du Syndicat et à asseoir le rôle d’intermédiation du courtier. « Grâce à notre démarche proactive envers les représentants des familles champenoises depuis six ans, notre représentativité et notre reconnaissance au sein de la profession champenoise ne sont plus des sujets », commente Jean-Pierre Dargent. Dans le contexte actuel post-COVID 19 et la crise économique liée, le SPCVC rappelle l’indispensable cohésion dont doivent faire preuve les Champenois : « Unis, les Champenois parviendront à passer cette crise en misant sur la qualité avant tout » insiste Franck Hagard. Au cœur de cette crise, la dynamique de valorisation et l’objectif de qualité sont des facteurs que le Syndicat des courtiers partage depuis longtemps. Par leur rôle d’intermédiation, de garants de terrain des règles interprofessionnelles mais aussi par leur indépendance et leur approche à 360° de la Champagne, ils sont des acteurs centraux de ce mouvement, qu’ils continuent d’accompagner au quotidien. Pour les mois qui viennent, la nouvelle co-présidence a déjà plusieurs projets sur la table comme le toilettage des statuts du Syndicat. « Nous allons bien entendu continuer d’entretenir nos relations de proximité avec les différentes organisations professionnelles ».

 

Nouveau bureau du SPCVC

  • Co Présidents : Franck Hagard et Philippe Launois
  • Secrétaire : Xavier Guerrapin – Secrétaire adjoint : Laurent Hutier
  • Trésorier : Jean-Paul Nougué-Cazenave
  • Membres du Bureau : Jean-Pierre Dargent, Henri Picard, Denis Valton, Matthieu Cugnart, Reynald Leclaire, Yannick Farget, Marc Antoine d’Aimery, Frédéric Germon.

 

*Créé le 1er juin 1941, le Syndicat professionnel des courtiers en vins de Champagne (SPCVC) existe sous ce nom depuis 1952. Il compte actuellement 32 membres et est adhérent à la Fédération nationale des courtiers en vins et spiritueux. Depuis 1996, un examen d’aptitudes professionnelles a été mis en place au plan national, et a été enrichi en Champagne d’un mémento spécifique. Une charte déontologique du courtier en vins de Champagne a été également adoptée en 2000.

Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.