Flacon d’exception « Flacon de fête pour Galina et «Slava» Rostropovich » signé Patrick Berthaud.
Flacon d’exception « Flacon de fête pour Galina et «Slava» Rostropovich » signé Patrick Bertrand.

Le 29 novembre prochain, la maison de ventes Yann Le Mouël présente ,salle Drouot ,la collection de vins du célèbre violoncelliste et chef-d’orchestre Mstislav Rostropovich. Au total, quelques 1 200 bouteilles seront proposées pour une estimation totale avoisinant 300 000 euros.

De grands classiques figurent parmi les vins de sa collection, tels que les domaines bordelais de Lafite et Latour. Le goût de Mstislav Rostropovich pour les bourgognes est également illustré, notamment par Henri Jayer, Georges Mugneret, René Engel. Il entretenait des liens étroits avec certains producteurs en Champagn, aussi n’est-il pas surprenant de compter en nombre des bouteilles de Pommery, Krug et Moët & Chandon.  De nombreuses bouteilles de la collection affichent des étiquettes personnalisées, au nom de Rostropovich, symbole du respect, de l’admiration et de l’amitié de certains producteurs à son égard. Ainsi ce mathusalem de Pommery, un flacon d’exception « Flacon de fête pour Galina et «Slava» Rostropovich » signé Patrick Bertrand, numéroté 1410, il est estimé  entre 800 – 1 000 €.  Patrick Bertrand était le responsable des relations publiques de la maison jusqu’en 1994 ( la maison appartenait encore à LVMH) . Il était aussi photographe réputé et qui décorait à l’époque ainsi tous les flacons de fête.

En constituant sa cave, Mstislav Rostropovich a choisi de marquer les événements importants de sa vie et de celle de sa famille. Ainsi, à l’année de sa naissance, en 1927, s’ajoutent également des vins de 1926, l’année de naissance de son épouse, Galina Vishnevskaya, l’année de leur mariage en 1955, de la naissance de leurs filles Olga, en 1956, et Elena en 1958. La carrière musicale du violoncelliste et les réussites professionnelles de la cantatrice sont également représentées par des millésimes. Leur exil en 1974 aux États-Unis, le concert qu’il donna le 11 novembre 1989 au pied du mur de Berlin lors de sa chute, la renaissance de la Russie sont également des dates qu’il immortalisa en enrichissant sa cave.

Vente aux enchères publique – Drouot – Salle 2  Jeudi 29 novembre 2018 – 18h Vins visibles uniquement sur rendez-vous à partir du lundi 26 novembre. Expositions des lots : mercredi 28 Novembre – 11:00/21:00 -jeudi 29 Novembre – 11:00/21:00.

 

1 COMMENT

  1. Malheureusement tout n’était pas divin dans la cave du Maître.
    J’ai enchéri sur qq caisses de grands crus de Bordeaux et j’ai constaté à mon désespoir que le Kirwan 85 et le Croix de Gay 76 étaient réduits à l’état de … vinaigre.
    Je sais bien que c’est l’état dans lequel finit tout vin de façon naturelle.
    Pourtant …
    Les niveaux étaient très corrects pour ces millésimes (mi ou bas de goulot).
    A l’ouverture, les bouchons ont explosé: ils étaient soudés à la bouteille.
    Cela démontre que ces vins ont été entreposés pendant des années à une température beaucoup trop élevée !
    En effet, les bouchons de cette époque étaient paraffinés et il n’était pas prévu d’atteindre des températures capables de faire fondre la paraffine. Car dans ce cas les bouchons au refroidissement se soudent carrément au verre de la bouteille.
    Quant au Rieussec 1985, il n’avait pas viré au vinaigre, mais l’oxydation était telle que de robe il n’y avait plus que du brun foncé et d’arômes de l’acétate d’éthyle, ce qui n’encourageait pas à poursuivre la dégustation.
    Ca fait 3 caisses à l’évier, et pourtant avec l’étiquette spéciale du Maître en forme de violoncelle. C’est beaucoup d’argent perdu, mais pas pour tout le monde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.