…  et  de Stanislas Thiénot, directeur général de Thiénot (Champagne-Bordeaux).  Voilà un rendez-vous agréable ! Une petite dégustation improvisée et intime sur la table de la salle à manger de Stanislas Thiénot avec l’un des maîtres de l’art australien, Peter Gago. Peter Gago, est le “chief winemaker” de Penfolds. Pourquoi j’évoque l’Australie et le célèbre vinificateur du mythique  “Grange”?  Simplement parce qu’en mai dernier,  le champagne Thiénot (distributeur de Penfolds en France) a annoncé sa collaboration avec le groupe Penfolds. Un partenariat pour le 175 ème anniversaire du domaine Australien  (lire ici) avec l’élaboration de trois champagnes : une cuvée d’assemblage lancée en 2019, un blanc de blancs et un blancs de noirs commercialisés cette année. Toutes les trois issues du très beau millésime 2012.  Fallait-il encore les déguster, et n’est-il pas encore mieux de les déguster avec le sympathique Peter Gago venu en Champagne déguster les vins clairs 2019.  Très sympathique et très charmeur,  il est aussi : “champagne-addict  ! “. Moi aussi ! Voilà qui créé des liens d’amitié !  Si sympathique, charmeur et talentueux soit-il, l’Australien  (originaire du Pays de Galles) a travaillé main dans la main avec le Champenois, Nicolas Uriel (chef de caves de Thiénot) pour créer ces champagnes de célébration.

 

Cuvées haut de gamme

Dosés en extra-brut, ces vins sont pointus, raffinés et ciselés. Du bel ouvrage ! Un blanc de blancs d’Avize harmonieux où l’on retrouve des notes de fleurs blanches au nez et la sapidité du terroir en bouche. Un blanc de noirs élégant très représentatif du pinot noir du vignoble d’Aÿ et mon coup de coeur, la cuvée “Chardonnay-Pinot Noir,” ” the sum of the parts” selon Peter Gago qui, comme son nom l’indique, est un assemblage de 50% chardonnay (Vertus, Mesnil-sur-Oger, Cramant), 50% pinot noir (Verzenay, Tauxieres, Aÿ, Cumières, Avenay Val d’Or). Un petit bijou de netteté, de précision et d’équilibre. Une réussite qui fait dire à Stanislas Thiénot : “nous sommes parvenus à créer des assemblages qui révèlent à la fois le style et la philosophie des vins de Thiénot et de Penfolds” 

Ces champagnes destinés aux marchés du groupe Penfolds sont également vendues en France : ” on peut les trouver dans les étoiles Michelin et chez certains cavistes ” précise Stanilas Thiénot.  Au vu du prix, soit 280 dollars-australien (196 euros), on peut comprendre que l’objectif de Penfolds est de les placer sur le segment du haut de gamme. Comme l’explique Peter Gago, ” c’est la politique maison. On commence par les cuvées de prestige et quand elles sont connus et appréciées, on s’oriente vers des bouteilles un peu moins chères”. Donc on attend la suite de l’aventure australienne.

Les prochains millésimes sont le millésime 2016 pour la cuvée Chardonnay-Pinot Noir et le 2013 pour les cuvées de blanc de blancs et de blancs de noirs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.