Pour la prochaine saint Valentin, Thomas Berger, récoltant-manipulant du champagne Gasmar à Troissy s’est rapproché de Billet imprimeur (situé à Damery) pour développer un format d’étiquette qui n’est pas sans rappeler les rubans entourant les paquets cadeaux. Toujours novateur, c’est Thomas Berger qui a créé un nouvelle caisse à vendanger (lire ici),  le vigneron a cherché à développer un nouveau concept de packaging en l’honneur de la fête des Amoureux.

Après plusieurs essais sur différents types de complexes et papiers avec une définition parfaite de la hauteur d’étiquette, son choix s’est porté sur un matériel capable d’épouser la forme de la bouteille, sans présenter de plis à la pose et dans le temps, notamment au niveau du col de la bouteille où le développé n’est pas une surface plane. Le format des deux étiquettes associé à un angle de pose bien précis permettent ainsi d’habiller deux flacons de façon harmonieuse. L’un , la cuvée “Elle et moi”, est élaboré avec  70% de meunier et 30% de chardonnay, l’autre, la cuvée Rosée est composée de 95% de meunier et de 5% de pinot noir.

Ainsi  sur ces rubans-étiquettes d’un joli blanc nacré, on peut y lire et apprécier la fameuse ritournelle de l’effeuillage de la marguerite  : je t’aime, un peu, beaucoup, à la folie, passionnément, pas du tout …!

Renseignements sur info@champagnegasmar.fr.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.