La rétro 2018 en Champagne, souvenirs, souvenirs…

Allez, on se fait un petit voyage dans le passé avant d’en commencer un autre avec cette nouvelle année. Juste pour se souvenir de quelques faits, histoires ou anecdotes qui se sont déroulées en 2018.

Janvier : pas grand-chose, hormis le bilan de la vendange 2017… On oublie !!!

Février : Il neige sur la Champagne. Les expéditions de l’année 2017 se montent à 307, 3 millions de cols avec un chiffre d’affaires record frôlant les cinq milliards d’euros. La coopérative Nicolas Feuillatte annonce sa nouvelle organisation. Et la maison Pol Roger découvre des bouteilles dans ses caves effondrées au début du siècle dernier. Et nomme un nouveau chef de caves Damien Cambres qui succède à Dominique Petit.

Mars : le champagne Henri Abelé intégre le groupe Henkell après le rachat de Freixenet. Maxime Toubart est réélu président du Syndicat général des Vignerons.

Avril : c’est la période de la « Champagne Week ».  Chacun organise son salon en Champagne pour montrer son savoir-faire. Certaine ont même de jolies idées avec cette parenthèse enchantée…

Mai : C’est le mois de la polémique. Déjà avec la nouvelle campagne de communication lancée par le SGV sur la nouvelle façon de consommer le champagne. Explications et buzz. Puis avec l’annonce du partenariat entre la coopérative Palmer avec le groupe américain Constellation entraînant de nombreuses discussions puis la démission de Bruno Paillard en tant co-président de la commission « communication » au Comité Champagne.

Juin : Richard Geoffroy, le chef de caves emblématique de Dom Pérignon quitte la marque pour se lancer dans la production de Sakè. Son remplaçant est Vincent Chaperon.

Juillet : Les rendements de la vendange 2018 sont publiés ici.

Août : Précoce, la vendange apparaît comme la vendange de tous les superlatifs. Elle sera fabuleuse. Avec un premier coup de sécateur le 17 août.

Septembre : attention, c’est le début du mercato des chefs de caves. Avec le départ de Séverine Frerson, chef de caves de Piper-Heidsieck, chez Perrier-Jouët afin de succéder dans deux ans à Hervé Deschamps. Puis le départ de Didier Mariotti de chez Mumm, puis l’annonce de l’arrivée d’Emilien Boutillat chez Piper.

Octobre : Franck Coste, ancien directeur adjoint de Vivescia est nommé président du champagne Chanoine (groupe Lanson BCC ). Le champagne Pol Roger confirme sa présence dans les mariages royaux britanniques.

Novembre : L’aventure d’Alexandre Méa et son champagne Carbon continue avec la Formule 1 puis Bugatti. Mathieu Roland-Billecart est nommé à la tête du champagne Billecart-Salmon.

Décembre: De nouveaux président et vice président à la tête de l’Association Viticole Champenoise. Le groupe Roederer se lance dans l’hôtellerie et Dominique Petit ( chef de caves de Pol Roger) porte un toast à son départ en retraite.

A noter au cours de l’année 2018, les anniversaires célébrées à l’instar des 200 ans du rosé Veuve-Clicquot, de la maison Billecart-Salmon ou des 150 ans la maison Canard-Duchêne.

Il y a sûrement des oublis et des oubliés… n’hésitez pas à m’en faire part….

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire