Accueil ECONOMIE Lanson-BCC en progression de 10, 09 M€ de résultat net au premier...

Lanson-BCC en progression de 10, 09 M€ de résultat net au premier semestre 2022

Le groupe Lanson-BCC a publié ses comptes du premier semestre 2022 clos au 30 juin 2022 et affiche ainsi un résultat net bénéficiaire de 10,09 M€, en nette progression par rapport à celui de 2021. Ce résultat, satisfaisant pour un premier semestre a été obtenu grâce à la meilleure valorisation des ventes et l’accélération à l’export. Il permet de conforter la solidité financière du Groupe. Pure player familial du Champagne, Lanson-BCC maintient le cap de sa stratégie à long terme de développement en valeur malgré les incertitudes liées au contexte économique global.

Le chiffre d’affaires consolidé du premier semestre 2022 à 115,02 M€, progresse de 16,0 % par rapport à celui du premier semestre 2021. En faisant abstraction de la filiale de courtage dont l’activité est traditionnellement fluctuante, le chiffre d’affaires consolidé s’élève à 112,11 M€, en progression de 15,2 % par rapport à l’année précédente.

La part du chiffre d’affaires réalisé à l’export atteint 62,9 % au 30 juin 2022 contre 57,9 % au 30 juin 2021. Cette évolution résulte de l’accroissement des ventes sur plusieurs destinations européennes (Allemagne, Italie, Suisse …), au Royaume Uni où la Maison Lanson détient des parts de marché historiquement importantes, ainsi que vers les Etats-Unis et le Japon. Suite au Brexit, les statistiques des expéditions de la filière Champagne ont été ajustées depuis le 1er janvier 2021 en intégrant le Royaume-Uni dans la zone « Pays tiers ».

Aucun fait marquant significatif n’est intervenu sur la période. Les conséquences du conflit en Ukraine sur les expéditions du groupe au cours du 1er semestre 2022 ne sont pas matérielles.

Le résultat opérationnel (ROP) s’établit à 15,08 M€ contre 8,57 M€ au premier semestre 2021. Cette évolution tient principalement à la croissance des prix moyens de vente et à l’amélioration du mix produit, indispensables pour absorber la hausse du prix de revient des vins commercialisés durant la période. Le résultat opérationnel inclut un produit non courant de 1,6 M€ lié au dénouement favorable d’un litige administratif.

Le résultat financier concerne essentiellement les intérêts liés à l’élevage du stock de champagne. Il s’établit à – 1,83 M€ contre- 2,04 M€ au premier semestre 2021, la hausse des taux d’intérêt n’ayant pas encore d’impact perceptible sur le premier semestre. Après un IS au taux effectif de 24,3 %, le résultat net s’établit à 10,09 M€ contre 4,71 M€ au premier semestre 2021.


Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

Article précedentLes petites brèves de la planète Champagne
Article suivantBelle performance au premier semestre 2022 du groupe Vranken-Pommery Monopole

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.