Maxime Toubart (président du SGV) évoque l’acte 2 de la campagne de communication des Vignerons de la Champagne

On le savait, et en cela rien de surprenant, l’acte 2 de la campagne de communication des Vignerons de la Champagne ne laisse personne insensible. Le reste de bout de quiche sur l’alu (avec quelques miettes sur la table), les chouquettes sur la moquette, le donuts entamé ou le gigot emballé dans du film plastique semblent surprendre. On va même dire choquer.  C’est le but selon Maxime Toubart, président du Syndicat général des vignerons (SGV)  à l’initiative de cette campagne : ” je ne veux pas désacraliser le champagne, mais montrer qu’il peut se consommer en toutes les occasions, même les plus petites. En fait, il ne s’agit pas d’un travail sur le accords mets-vins, mais sur les moments où on peut déguster une flûte de champagne. Donc des petits moments anodins de la vie.

On joue ainsi avec le décalage d’images, mais pour Maxime Toubart, le procès fait à l’égard de ces publicités par certains en Champagne n’est pas très juste : ” parfois je trouve que certaines communications réalisées par les maisons de champagne ne me tentent pas.” Et d’ajouter : ” Si je suis décrié, je suis également suivi par bon nombre de vignerons et de coopératives qui apprécient notre démarche. Il faut bien entendre que cette pub a pour objectif d’être décalée pour étonner.  Une pub si on n’en parle pas, cela veut dire qu’elle ne fonctionne pas. Même si je peux comprendre qu’elle ne plaise pas à tout le monde en Champagne“. On l’a déjà compris il y a un an (date du lancement de l’Acte 1), la communication des Vignerons de la Champagne s’adresse à une cible particulière, celle des fameux millénials.

Quoi qu’il en soit, la campagne de communication à l’instar d’une fusée comporte un deuxième étage, celui de la commercialisation. De fait, une fois que l’on a vu l’affiche, que son cerveau reptilien réagit , oui !  on aimerait bien boire une petite coupe de champagne,  la question se pose : où va-t-on se le procurer. des Vignerons de la Champagne ” ? ” Une évidence pour le patron des vignerons : ” Nous allons démarrer une seconde étape pour trouver comment donner des adresses pour acheter ces bouteilles, mais il faut savoir que cela ne sera fera pas en un jour. C’est une campagne à long terme dont la finalité est de voir les ventes remonter pour les vignerons“. Un vrai travail de fond.

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.