Pernod Ricard table sur un recul de 20% de son résultat opérationnel constant (2019/2020)

« Notre modèle et notre stratégie d’entreprise sont résilients. La mise en œuvre de notre plan stratégique Transform & Accelerate est un clair facteur de succès comme en témoigne notre solide performance au premier semestre et au début du T3. Depuis lors, la pandémie Covid-19 a entraîné une détérioration importante de l’environnement à travers le monde. Je voudrais saluer le comportement exemplaire de nos équipes, ainsi que leurs contributions à leurs communautés respectives dans cette période très difficile. Sur la base des hypothèses actuelles Covid-196 , nous confirmons notre objectif pour l’exercice 2019/20 d’une décroissance interne du résultat opérationnel courant d’environ -20%. Nous maintenons notre cap stratégique tout en déployant un plan d’action d’envergure pour réduire nos coûts et gérer activement nos liquidités. Nos fondamentaux sont robustes et notre position de liquidité solide. Je suis confiant dans la capacité de Pernod Ricard à surmonter les difficultés actuelles afin de réaliser son potentiel de croissance » a déclaré Alexandre Ricard lors de la publication des résultats du groupe Pernod Ricard.

Ainsi pour les neuf premiers mois de l’exercice, le chiffre d’affaires de l’exercice 2019/20 20 s’élève à 7 210 M€, en décroissance interne de -2,1% :

  • Etats-Unis : +3%, avec un bon démarrage au T3, faisant suite à une solide performance au S1 2019/20, en particulier grâce à Jameson, The Glenlivet, Malibu et les marques Specialty. Ralentissement en mars après la mise en place des mesures de confinement et de distanciation physique dans la plupart des états
  • Chine : -11%, après une forte croissance au S1 2019/20 (+11%), dû à un fort déclin au T3, provenant principalement des fermetures d’établissements On-trade à partir de fin janvier, et à l’avancée du Nouvel An Chinois2, malgré une très bonne exécution de la campagne lancée à cette occasion
  • Inde : +1%, avec une base de comparaison élevée (+19% pour les 9M 2018/19), avec une croissance mid-single-digit jusqu’en février, mais une fermeture complète au niveau national, mise en place le 24 mars, impactant la performance du T3

·   Global Travel Retail : -13%, avec un déclin très important à partir de février, en raison de la mise en place du confinement et autres restrictions de déplacement à travers le monde. Sell-out solide avant le Covid-19

  • Europe : Stable, avec une bonne performance jusqu’en février (8M 2019/20 : +2%) mais déclin à deux chiffres en mars dû au Covid-19.
Par catégorie :
  • Marques Stratégiques Internationales : -2%, avec T3 à -20%, dû principalement à Martell et Chivas en Chine et dans le Global Travel Retail. Poursuite du fort dynamisme de Jameson, The Glenlivet, Malibu, Royal Salute et Beefeater

·    Marques Stratégiques Locales : +1%, croissance modeste tirée par une progression à deux chiffres d’Imperial Blue et Olmeca, et la poursuite d’une bonne performance pour Wyborowa et Ramazzotti, avec une base de comparaison élevée

  • Marques Specialty : +13%, fort dynamisme, en dépit d’un T3 plus modéré en raison du Covid-19, grâce en particulier à Lillet, Altos, Redbreast, Monkey 47, Aberlour et Del Maguey
  • Vins Stratégiques : -3%, en léger déclin, avec une solide performance de Brancott Estate et Campo Viejo, mais recul de Jacob’s

La croissance faciale du chiffre d’affaires 9M 2019/20 est stable grâce à un effet devise favorable. Pour l’ensemble de l’exercice 2019/20, l’impact devise attendu sur le résultat opérationnel courant est d’environ +40 M€3.

Chiffre d’affaires du 3 ème trimestre

Le chiffre d’affaires pour le T3 de l’exercice 2019/20 s’élève à 1 736 M€, en décroissance interne de -14,5% (-13,3% en facial).

Selon son communiqué de presse, Pernod Ricard fait preuve de résilience face à la crise. La priorité du groupe est d’assurer la santé et la sécurité de ses collaborateurs et partenaires commerciaux. Pernod Ricard contribue aux efforts collectifs en fournissant par exemple des gels hydroalcooliques ou l’alcool pur nécessaire à leur fabrication, en donnant des équipements médicaux ou encore en soutenant ses fournisseurs et ses clients. Le groupe a mis en place un vaste plan de réduction des coûts tout en poursuivant une gestion active du cash. La production et les chaines d’approvisionnement ont été adaptées afin de rester globalement opérationnelles.La position de liquidité reste solide : 5,5 Mds€ (dont 2,1 Mds€ de cash) au 21 avril 2020.

Les agences de notations Moody’s et S&P ont relevé leurs notations de crédit d’un cran en octobre 20195 , confirmant ainsi une notation Investment grade solide. Le 23 mars 2020, le groupe a remboursé une obligation de 850 M€. Le 1er avril 2020, il a procédé à une émission obligataire en deux tranches de 750 M€ chacune (à 5 et 10 ans) à coupons de 1,125% et 1,750%. 3,4 Mds€ de lignes de crédit sont actuellement disponibles et non tirées. Tout en maintenant une notation Investment grade, la politique financière (publiée le 29 août 2019) se donne pour priorités :

L’investissement dans la croissance interne future, en particulier à travers les stocks stratégiques et les capex. La gestion active du portefeuille, dont la réalisation d’opérations de M&A créatrices de valeur. La distribution de dividendes à un taux d’environ 50%. Un programme de rachat d’actions d’un montant maximal d’1Md€ entre les exercices 2019/20-2020/21.

Un acompte sur dividende de 1,18 € par action sera détaché le 8 juillet 2020 et mis en paiement le 10 juillet 2020. Le montant du dividende final sera proposé par le Conseil d’administration du 1er Septembre 2020 et soumis au vote des actionnaires réunis en Assemblée Générale le 27 novembre 2020. Au cours de l’exercice 2019/20, un programme de rachat d’actions a été réalisé pour un montant de 523 M€. Le solde de 0,5 Md€ maximum est suspendu.

 

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.