Troisième génération de vignerons, le champagne Courtois cultive avec amour son domaine de 6 hectares dans la vallée de la Marne principalement composé de chardonnay, de  meunier et de pinot Noir. Souhaitant réaliser une maison d’accueil et une extension de ses caves, Michael Courtois a choisi la terre crue de son vignoble comme matériau  :”Cette matière permet de retrouver du sens dans l’acte de construire et de créer du lien entre l’activité de vigneron et l’accueil du public afin de lui communiquer sa passion du terroir qui représente le travail effectué depuis plusieurs générations par la famille Courtois“. Pour le vigneron, cette technique de construction permet d’être cohérent par rapport au travail effectué dans les vignes avec : “un souci du développement durable, un respect de la nature et une recherche continuelle de la qualité.”

 

La terre crue issue du terroir permet, outre une énergie grise proche de zéro, d’obtenir une régulation hygrométrique unique, et un décalage thermique essentiel dans ce métier. L’architecte Thierry Bonne, déjà remarqué dans le domaine par sa mention spéciale au TERRA AWARD 2016 (prix international sur l’architecture de terre contemporaine), a donné corps ici une oeuvre qui reflète l’essence de la profession. Avec comme objectifs, une insertion dans le village, une image progressive dans le respect de la nature par la terre crue, une poésie accentuée par la composition d’un filtre solaire en cube de bois, sont les éléments qui font de ce projet un premier acte du renouveau des vignerons indépendants de la vallée de la Marne.

Un film a été réalisé sur ce sujet. Voir ICI.

 

Devenez membre soutenez La Champagne de Sophie Claeys

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.