Acker Wine

La « crème de la crème » du champagne va être mise aux enchères chez Acker Wines. Amassée dans les caves de trois collectionneurs, l’offre est présentée comme « la plus importante collection de champagnes millésimés jamais mise aux enchères » et devrait rapporter une dizaine de millions de dollars. Elle passera sous le marteau lors de la vente aux enchères de la collection Trinity d’Acker qui se déroulera en ligne du 9 au 10 juin.

D’après son communiqué, la Collection Trinity est une vente extraordinaire de plus de neuf cents lots qui représente les efforts exceptionnels et combinés de trois collectionneurs extrêmement passionnés, unis pour boire et célébrer les meilleurs vins du monde, en particulier les meilleurs Champagne et Bourgogne. Ces « frères » du vin collectionnent les plus beaux et plus rares depuis plus de soixante ans ! Cette vente aux enchères concerne environ les deux tiers de Bourgogne, avec des sélections spectaculaires de Rousseau et de RDC, entre autres grands, mais, surtout et en particulier, des champagnes millésimés d’exception. C’est sans aucun doute la collection la plus importante mise sur le marché depuis plus d’une décennie.

Acker Wines

 

La vente comprend plus de 900 lots, dont 877 bouteilles, 323 magnums, 10 Jéroboams, deux Mathusalems et 30 demi-bouteilles de champagne vieilli, qui devraient collectivement se vendre pour la somme de 10 millions de dollars. La majorité des flacons ont bénéficié d’une authentification et une vérification rigoureuses, toutes les bouteilles de qualité inférieure étant supprimées. Ils seront présentés par Richard Julhin, grand spécialiste du champagne.

Acker Wines

Ainsi on peut trouver dans le catalogue, des bouteilles de champagne de Moet & Chandon qui remontent à 1911 avec une estimation haute de 8 000 $ la bouteille, année particulièrement convoité par les collectionneurs.  On peut également citer la maison Pol Roger avec un millésime de 1921 (estimation haute : 8 000 $ par bouteille) ou encore un flacon Salon qui date de 1928 (estimation haute : 16 000 $ la bouteille) ou encore  un Krug 1943 (estimation haute : 3 500 $ la bouteille). Il y a aussi le millésime 1928 de Louis Roederer disponible en différentes tailles pour quelques milliers de dollars le bouteille. Mais il y en a encore beaucoup d’autres tout aussi sublimes …MERCREDI 9 JUIN | 18H30 ET JEUDI 10 JUIN | 18h30 « EN DIRECT EN LIGNE »


Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.