Tel un ovni dans le vignoble de la Champagne en pleine cueillette, là voilà la machine à vendanger dont on parle depuis quelques jours. Près de Marfaux, elle circule depuis quelques jours. L’engin fait partie de la série des 9000 de New-Holland. Selon le Comité Champagne, aucun essai n’est en cours, mais dans ce contexte économique particulièrement morose, un vigneron de la Vallée de la Marne a décidé de faire du vin tranquille.

Ainsi certaines parcelles n’étant pas revendiquées en AOC, des opérateurs peuvent s’en servir pour élaborer du Vin de France, un vin de table VSIG (vin sans indication géographique). S’ils peuvent créer une marque spécifique pour ces VSIG, ces vins (blancs, rouges ou rosés…Pas de mousseux, bien évidemment ! ) ne peuvent pas faire référence de près ou de loin à La Champagne. À charge aux producteurs de trouver comment la valoriser et la commercialiser. Donc sur ce segment particulier, ces parcelles ne dépendent plus du cahier des charges de l’Appellation Champagne, il serait donc possible de vendanger à la machine. Car pour rappel en cas où, le cahier des charges de l’appellation Champagne exige que la récolte soit faite à la main.

Devenez Membre, souscrire à La Champagne de Sophie Claeys

 

 

 

 

2 COMMENTS

  1. Des parcelles ne seraient pas en appellation à l’intérieur de la Champagne Délimitée ? :-))) Il y a des gens qui croient que c’est possible ou il s’agit d’une fake news ??

    • Cher Franck Pascal, merci pour votre message. En préambule, je vous dirai que je n’écris et ne montre pas pas de fake news, puis plus sérieusement à priori ces parcelles seraient déclassées, ce qui rendrait possible la collecte de raisins pour des vins tranquilles avec une machine. Soit dit, je pense qu’il y aura sûrement des vérification à faire de la part de certains organismes….
      Cordialement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.