Courage et détermination, voilà les deux mots clés pour ces vendanges 2021 en Champagne. On l’a compris depuis un bout de temps, maturité, qualité, quantité, hétérogénéité, la cueillette ne sera pas simple.  Si pour l’instant, le ciel est bleu et le soleil brille, les prévisions semblent compliquées avec des annonces d’orages qui pourraient changer la donne. En souhaitant le meilleur pour tous, voici le ban des vendanges 2021.

Selon un communiqué du Comité Champagne, la filière observe de belles conditions climatiques pour la maturation des raisins mais une situation particulièrement hétérogène dans le vignoble qui nécessitera d’adapter l’organisation de la cueillette, obligatoirement manuelle en Champagne. L’année 2021 a été marquée par des conditions climatiques éprouvantes, avec une période de gel de 12 jours en début d’année, quelques épisodes de grêle, puis, des pluies à répétition depuis le printemps qui ont favorisé la présence de mildiou dans les vignes. Ces divers aléas sont à l’origine d’une grande disparité de rendement et de maturité des raisins d’une parcelle et/ou d’un cépage à l’autre.Au global, la filière constate cette année une perte de rendement de près de 30 % liée au gel à laquelle s’ajoutent 25 à 30 % de pertes dues au mildiou. Quant aux épisodes de grêle, ils ont touché 500 hectares, dont la moitié ont été détruits à 100 %.

Pour Maxime Toubart, co-président du Comité Champagne, « Les différences de maturation dans le vignoble vont nécessiter un dispositif de vendanges adapté selon les secteurs. La filière s’organise pour aider ses acteurs à récolter dans les meilleures conditions et garantir ainsi la meilleure qualité de raisin ». Comme chaque année, grâce à son réseau MATU*, le Comité a défini les dates optimales de début de la cueillette, par commune et par cépage, lequel va s’étaler du 6 au 27 septembre (sauf dérogation spécifique).

 Le Comité Champagne souligne que les conditions climatiques exceptionnelles vont affecter la quantité de raisin mais pas sa qualité. « Les Champenois ont l’habitude de travailler dans des conditions difficiles », rappelle Jean-Marie Barillère, co-président du Comité Champagne, « et sont fiers d’en tirer chaque année ce grand vin qu’est le Champagne » Enfin, comme en 2020, la filière met tout en place pour organiser ces vendanges dans les meilleures conditions sanitaires pour garantir la sécurité des vendangeurs.

dates_de_vendanges 2021


Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.