Zéro plastique, 100% écolo, la révolution du packaging chez Ruinart !

Disruptif, vous avez dit “disruptif “!  A l’occasion de VINEXPO PARIS, la maison Ruinart annonce travailler sur un nouveau packaging pour ses cuvées R, R Millésimé, Rosé et Blanc de Blancs. Fruit de plus de deux ans de recherche et développement, l’étui remplacera les coffrets existants de la maison. Cet emballage destiné à révolutionner le marché des coffrets et étuis, est éco-conçu, zéro plastique, 100 % recyclable. Il sera dévoilé lors du salon VIVATECH, en juin 2020, à Paris, et déployé progressivement en Europe de l’Ouest à partir du 4ème trimestre.

Cet écrin innovant et éco-responsable ultra-léger, issu de fibres naturelles de bois provenant de forêts européennes éco-gérées, facilement et intégralement recyclable. Telle une seconde peau de papier, il souligne au plus près les courbes emblématiques du flacon et permet de préserver jusqu’à la dégustation l’intégrité du goût Ruinart. Son touché brut est une évocation raffinée des Crayères, caves historiques de la maison,classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. La mise au point de cette texture rappelant la craie est une performance technologique par la finesse et la profondeur de ses détails embossés.Sept prototypes ont été nécessaires pour arriver au résultat final obtenu grâce à plusieurs avancées technologiques dans le travail du papier, moulé exactement à la forme du flacon, de manière monobloc. L’absence de rebords grâce à la précision de la découpe au jet d’eau sous pression des contours de la coque, un procédé spécialement développé pour Ruinart, lui confère son élégance unique, de même que son système de fermeture, par bouton pression également directement moulé sur l’écrin.

«Avec cet étui seconde peau, la Maison Ruinart confirme son rôle pionnier en Champagne, et son ambition en termes de responsabilité sociale et environnementale. Ce projet disruptif incarne en termes de packaging notre engagement pour un développement plus durable sur l’ensemble des étapes d’élaboration et de commercialisation de nos produits, depuis la conduite de la vigne jusqu’à l’expérience de consommation.» explique Frédéric Dufour, président de la maison Ruinart dans son comuniqué.

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.