Si la majorité des cépages en AOC Champagne sont le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier, il existe des cépages dits oubliés autorisés dans l’appellation. Ces 4 cépages représentent moins de 0,3 % du vignoble, et le petit meslier est l’un d’entre eux.

L’aventure du petit meslier a également commencé très jeune pour David Gratiot (qui a repris l’exploitation complète du Champagne Gratiot Delugny à Crouttes -sur-Marne en 2019.) A 14 ans toujours, il repère et sélectionne plusieurs pieds de Petit Meslier dans une vieille vigne de la propriété. Il en sélectionne plusieurs pieds pour leurs critères génétiques qu’il replante en bord de Marne pour les faire grandir dans un environnement protégé. La première vigne est plantée en 2008 et les premières bouteilles sont un millésimé 2012. Dans le même esprit de redécouverte du patrimoine, le vigneron plante également du pinot gris en 2016, et du pinot blanc sera planté cette année.

Pour ses premières bouteilles 100 % Petit Meslier millésime 2012, David Gratiot a choisi de la vinifier en fûts de chêne pour adoucir le goût minéral très prononcé de ce cépage.

« Bulles d’avenir » champagne 100% Petit Meslier (prix 79 €)


 Soutenez La Champagne de Sophie Claeys

 

 

 

 

 

 

 

Ce cépage donne une vraie typicité aromatique. Contrairement aux rares champagnes 100% Petit Meslier existants, nous avons choisi de le faire vinifier en fûts de chêne pour adoucir le goût minéral très prononcé de ce cépage. « Bulles d’Avenir » est donc un champagne unique au monde.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.