Avec une levée de fonds de 1,5 million d’euros, la start up Champagne EPC promeut aussi le retour du blida !

Oubliez tout ce que vous savez sur le Champagne. Finies les cuvées qui mélangent tant de crus qu’on s’y perd, finis les champagnes avec des surplus d’additifs, finie la consommation poussiéreuse et sacralisée datant d’un autre temps. Le Champagne EPC propose une nouvelle approche.” Avec une telle accroche, voici la nouvelle façon de vendre du champagne d’EPC, une jeune start-up de Champagne, qui vient de lever 1,5 millions d’euros afin de financer son lancement. Xavier Niel (Kima Ventures), Cédric Siré (Webedia) et Cédric Sellin (Aruba Networks) font partie de ce tour de table. Le Groupe Richard est quant à lui distributeur partenaire du lancement. EPC est le fruit de la réflexion d’Edouard Roy, un entrepreneur passionné et de Jérôme Queige, développeur de marques en champagne (ex directeur commercial du champagne Jacquart). Edouard Roy, âgé de 28 ans, est fils et petits fils de vignerons de Bethon.

A l’instar du SGV, et d’autres d’ailleurs, L’aventure EPC part d’un constat simple :  les jeunes ne se reconnaissent pas dans cette image poussiéreuse et sacralisée.La start-up s’est donc donnée pour mission de renouveler l’approche du champagne autour de trois axes : “ offrir un nouveau modèle de collaboration aux vignerons, présenter aux consommateurs des produits 100 % traçables offrant un excellent rapport qualité-prix et proposer une nouvelle expérience de consommation pour libérer le champagne de ses codes”. La fameuse quête du nouveau consommateur de champagne.

Le retour du blida

‍La volonté d’EPC est de mettre en valeur les spécificités du terroir champenois. “Chez EPC, on ne mélange rien : ni les terroirs, ni les années, ni les cépages (100 % Chardonnay). Et puisqu’un bon produit n’a pas besoin d’additifs pour se démarquer, la start-up propose des produits moins sucrés que la moyenne du marché et ne contenant que très peu de sulfites. ”  Mais mieux encore : la marque propose de faire de la dégustation une expérience afin de mieux répondre aux attentes des consommateurs et des professionnels  Chez EPC, on ne consomme plus le champagne dans des flûtes ou des coupes mais dans des blidas, le verre traditionnel des champenois. Petit, pratique, empilable et résistant, le blida est le verre de la convivialité et du partage.”  Une idée d’ Edouard Roy,  “à la suite d’une balade à vélo entre Paris et Reims avec des copains, nous sommes arrives chez un ami vigneron qui nous a accueilli avec du champagne et des blidas. Mes copains ont adoré”.

‍‍Engagé avec les vignerons

‍Ce nouveau modèle que propose EPC est clair : permettre à ceux qui donnent vie au Champagne d’être plus que de simples producteurs de raisins : ils élaborent le Champagne de A à Z sous la supervision du chef de caves d’EPC, Richard Dailly (ancien chef de caves de la Coopérative régionale des vins de Champagne, ) qui est consultant oenologue en Champagne. Quatre-vingt-dix vignerons ont déjà décidé de rejoindre l’aventure. C’est notamment le cas de David Faivre, le “premier vigneron incubé”, qui bénéficie d’un partenariat assuré sur les trois prochaines années avec EPC pour l’aider dans sa transition vers le bio.

Les produits

‍EPC propose une gamme permanente, composée de trois cuvées, toutes au prix public de 27€ dont deux blancs de blancs (un brut et un extra-brut) et un rosé issus de la vendange 2016. Les deux premiers sont produits par la coopérative de Bethon, le rosé du terroir de Vertus.   A cela s’ajoute une gamme éphémère offrant des éditions très limitées tout au long de l’année, “des pépites trouvées par Richard Dailly” pour moins de 40€.

EPC se concentre également sur le digital. Outre la réalité augmentée disponible sur les bouteilles qui offre la parole au vin, la start-up a créé une plateforme digitale simple, rapide et sécurisée. Celle-ci permet l’accès à des services connexes, tels que l’organisation d’évènements incluants des animateurs EPC ou la livraison en plusieurs fois. Une révolution dans le secteur du Champagne

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.