Confinements, couvre-feu, fermeture des restaurants et des bars, triste année de la Covid 19, chiffres des expéditions en baisse par rapport à 2019, mais certainement un moins morose qu’ils étaient prévus lors du premier confinement. Les deux présidents du Comité Champagne, Jean-Marie Barillère, président de l’Union des maisons de Champagne (UMC) et Maxime Toubart, président du Syndicat des vignerons de la Champagne (SGV) ont présenté (pas visioconférence) les chiffres des expéditions 2020,  juste après le comité exécutif du Comité Champagne qui a délibéré pour un  400 kg/hectare de déblocage au vu des chiffres 2020.

Donc 245 millions de bouteilles (244,8 millions précisémment*) ont été expédiées pour 2020, soit 114 millions (-20 %) pour le marché français et  131 millions pour l’export  -(16 %), « c’est la première crise champenoise où l’export fait mieux que la France, d’habitude la France est plus résiliente » précise Jean-Marie Barillère. Soit un milliard d’euros de moins en valeur ! (5 milliards en 2019) Les vignerons comme les maisons sont à -17 % et les coopératives à -23 % (évidemment, certains s’en sont mieux sortis que d’autres !). La Belgique, l’Allemagne, l’Angleterre, les USA et les pays scandinaves « se sont bien comportés« , l’Australie est en positif selon Jean-Marie Barillère. Mais la France est en recul, surtout victime des fermetures et de l’absence de touriste.

Ainsi le marché français, déjà baissier avant la crise, continue de décliner (-20 %). Les trois premiers marchés à l’export du Champagne ont également enregistré cette année une forte baisse :  États-Unis (-20 %), Royaume-Uni (-20 %) et Japon (-28 %). Cependant, cette baisse a donc été atténuée par la relative résistance des marchés traditionnels d’Europe continentale : Belgique (-5 %), Allemagne (-15 %), Suisse (-9 %). À noter, une belle progression du marché australien avec +14 %. Au total, l’ensemble des marchés à l’export est en repli de 16 %.

Maxime Toubart (SGV) et Jean-Marie Barillère(UMC)

« Avec Maxime Toubart, nous avons constaté les résultats de l’année 2020 c’est mieux ce que nous pensions ! » indique Jean-Marie Barillère, «  on  est passé par toutes les couleurs malgré tout il y a eu des évènements à fêter sur la planète. On a comme même envie de consommer du champagne. Les opérateurs champenois ont été très innovants » constate Maxime Toubart qui ajoute : « ce chiffre expéditions ont eu un impact sur l’appellation. On est sur les 8 000 kilos et  nous avons pris la décision de débloquer 400 kilos/hectare ».  Les deux hommes se congratulent devant l’organisation et la méthode réalisées en 2020 puisque le collectif a été sauvé !

Pour 2021 « on est prêt à refaire la même chose » soulignent les deux présidents de l’interprofession champenoise.  Reste à savoir de quoi sera fait l’avenir ! Les deux hommes espèrent un rebond avec le retour de la convivialité.  Car comme le signale Jean-Marie Barillère, « L’esprit Champagne est là ! « .  

*Les chiffres d’expéditions par pays sont de premières tendances, estimées sur la base de 80 % des volumes expédiés.

 


 

 

Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

2 COMMENTS

  1. Le champagne de qualité trop cher pour les français désormais les crémants et autres prosecco feront l’affaire à bon entendeur salut !

  2. Si La Champagne veut évoluer, il faudrait réévaluer la question des coteaux champenois ; ce d’autant que les quotas de recolte à la baisse laissent une marge de culture spécifique du pinot noir et du chardonnay pour élaborer des vins tranquilles.
    Combiné au réchauffement climatique, il y a peut-être une perspective diversification du potentiel champenois….champenois moi-même,
    j’ai bu à différentes occasions d’excellents coteaux champenois rouges et blancs. Je garde un souvenir vibrant d’un simple rouge élaboré à partir de la récolte de 1976 dégusté sur 10 ans, de différents Cumieres et Bouzy rouges. Positionnés soit à un tarif bien négocié, ni trop ni trop peu, je serais bien heureux de faire découvrir à nos amis de France et d’ailleurs d’autres facettes de notre belle région, en complément de la diversité fabuleuse des cuvées de Champagne…..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.