Franck Mazy entouré des membres du cabinet de courtage H2LCA.

Une forte dynamique porte les certifications environnementales. Des actions se multiplient en Champagne pour que toutes les exploitations bénéficient d’une certification environnementale à l’horizon 2030. Les cabinets de courtage en vin de champagne font partie de cette force de propositions. Certains embauchent des ingénieurs agronomes, d’autre à l’instar des cabinets H2LCA et Leclaire-Cligné ont trouvé en la personne de Franck Mazy, président de Viti-Concept, un partenaire idéal puis qu’il est l’une des personnalités champenoises qui connaît le mieux la vigne et les Champenois.  »  Avec ce partenariat, nous offrons un service en plus à nos clients pour mieux appréhender les années à venir, mais nous ne sommes ni juges ni parties   » explique Reynald Leclaire, l’un des associés de H2CLA.  Il s’agit de rencontres entre le professionnel et les viticulteurs par le biais de réunions d’informations ponctuelles qui permettent à chacun de se faire son idée en progressant sur le chemin de la viticulture durable, « ensuite chacun fait comme il veut » précise Reynald Leclaire. Ces réunions d’informations se déroulent dans des salles prêtées par des maisons de champagne.  L’idée est très appréciée puisque 44 exploitations ont déjà été certifiées dans la Marne, 47 dans l’Aube.

Fin 2020, le cap des 2 000 exploitations certifiées représentant près de 40 % des surfaces viticoles. 1 200 exploitations ont choisi la certification Viticulture Durable en Champagne.


Soutenez à La Champagne de Sophie Claeys

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.