Le grand rendez-vous de la Champagne aura bien lieu cette année ! L’assemblée générale de l’Association viticole champenoise (AVC) se déroulera le jeudi 2 décembre prochain en présentiel au Millésium à Épernay. Une façon de se réjouir après les périodes compliquées que nous venons de passer. Rappelons-nous que la dernière édition avait été annulée sous sa forme initiale pour se transformer en évènement digital en 2020 (lire ici). La Champagne revit et ça fait du bien.

La création de l’AVC date de 1898, « Elle a pour but de lutter contre le phylloxéra, par l’emploi du sulture de carbone ou tout autre moyen, afin de conserver le plus longtemps possible les plants champenois; d’aider le  moment venu, à la reconstitution du vignoble. et de faire des études, des expériences qui s’imposent dès maintenant » lit-on dans Le Vigneron Champenois du 28 avril 1898.

Gérée en parfaite parité entre vignerons et maisons de champagne, l’AVC constitue toujours l’organe de réflexion à moyen et long terme indispensable aux progrès qualitatifs permanents exigés pour permettre au Champagne de rester le roi des vins. Les vignerons et représentants des maisons orientent et contrôlent ces activités du CIVC au sein de la Commission Technique (CT-CIVC). Depuis 2018, c’est François Pierson (vigneron à Louvois,élu du SGV) qui est le président de l’AVC. Son vice-président est Christophe Rapeneau, président de la maison GH Martell, Charles de Cazanove et Château de Bligny. C’est Arnaud Descôtes (directeur des services techniques du Comité Champagne) qui en est le directeur.

L’assemblée générale de l’AVC permet de faire le point sur la campagne viticole passée et les perspectives à venir. Et on peut se douter qu’avec l’année si particulière qu’a vécu la Champagne, les activités techniques du Comité Champagne vont être développés ainsi que les perspectives techniques, climatiques et agronomiques  … Sans oublier la prospective économique souvent évoqués dans les discours des deux présidents de l’interprofession, Maxime Toubart pour le Syndicat général des vignerons de La Champagne et Jean-Marie Barillère pour l’Union des Maisons de Champagne.

Comme à chaque assemblée, l’AVC invite un conférencier pour clore la matinée, cette année ce sera Elisabeth Laville, fondatrice d’Utopies, conseil en développement durable, experte en responsabilité sociétale des entreprise, sur le thème :  Responsabilité sociétale de « l’entreprise Champagne », une voie d’avenir dans le monde de l’après ?

Jeudi 2 décembre au Millésium à 9 H 30


 Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.