En 2020, 244,06 millions de bouteilles de champagne ont été expédiés dans le monde (lire ici) pour une valeur de 4, 2 milliards d’euros (soit une baisse de 17, 9% en volume et de 16, 7% en valeur) selon les chiffres du Comité Champagne. La partie France représente 113, 2 millions de cols pour un chiffre d’affaire d’1,6 milliard d’euros  (soit une baisse en volume de 19, 9% et de 17, 9% en valeur). Les chiffres à l’exportation quant à eux se montent à 130, 8 millions de cols pour 2, 5 milliards d’euros (-16, 1% en volume, -15,9% en chiffre d’affaires). Pour compléter, voici un panorama des expéditions champenoises dans le monde sur les plus grands marchés (et quelques petits) durant l’année passée. Le classement est en valeur.

  1. Etat-Unis : 20,8 millions de bouteilles pour 501,8 millions d’euros (évolution en volume/2019  -18,8 %, évolution en valeur/2019 -24,6%)
  2. Royaume-Uni : 21,2 millions de bouteilles pour 338,2 millions d’euros (évolution en volume/2019 -21,7%, évolution en valeur/2019 – 21, 9%)
  3. Japon : 10, 8 millions de bouteilles pour 270,7 millions d’euros (évolution en volume/2019 -24,5% évolution en valeur/2019 – 23,7%)
  4. Allemagne  : 10,1 millions de bouteilles pour 167, 3 millions d’euros (-13,2 %,  -17, 7%)
  5. Italie : 6, 9 millions de bouteilles pour 146, 7 millions d’euros (-17,3%,  -17, 2%)
  6. Belgique : 8,9 millions de bouteilles pour 142 millions d’euros (-1,9%, -4,3%)
  7. Australie : 8, 5 millions de bouteilles pour 126 millions d’euros (+11, 2%, +11, 1%)
  8. Suisse : 4, 8 millions de bouteilles pour 94, 7 millions d’euros (-10,3%,  -21,7%
  9. Espagne. 3,5 millions de bouteilles pour 98,5 millions d’euros (-14,1%, -0,7%)
  10. Suède : 3,2 millions de bouteilles pour 54 millions d’euros  (+1%, -0,2%).

Sans oublier Monde Chinois (Chine, Hong-Gong, Taïwan) qui se situe entre la 7 et 8 ème place : 3,5 millions de bouteilles pour 98,5 millions d’euros (-14,1%, -0,7%)

Bien sûr avec la pandémie, outre les dix premiers pays expéditeurs, le champagne a été impacté  (hormis l’Australie) dans le reste du monde. Des chutes importantes soit en volume, soit en chiffre d’affaires ont été constatées dans certains pays, en voici quelques exemples frappants avec les Emirats Arabes Unis (-64,9% en valeur, -62,6% en volume), la Grèce (-52,7%, -53,7%), les Maldives (-79,9%, -69,7%)… Heureusement, il existe quelques exceptions dans cette baisse planétaire de la consommation de champagne. Ainsi parmi les trente premiers pays expéditeurs, on trouve  les Pays Bas  (+14,5%, +4,3%), la Norvège (+18, 4%, +14, 1 %), la Russie (+9,7%, + 1,8%) ou encore parmi les plus petits marchés :  la Lituanie (+78%, +142,4%), la Côte d’Ivoire (+14,8%, +24,7%), la Sierra Léone (+301, 6%, +642,4%), la Guinée (+52,7%, +74,3%), l’Ukraine (+18,1% +18,9%) et …le Pakistan (+1407% en volume, +10 977, 9% en valeur). Petits ruisseaux, grandes rivières…


Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.